Verdun : croix gammées et inscriptions antisémites à l'entrée de la synagogue

Verdun : croix gammées et inscriptions antisémites à l'entrée de la synagogue

ANTISÉMITISME - Deux croix gammées dessinées et des messages antisémites ont été découverts ce week-end à l'entrée de la synagogue de Verdun, dans la Meuse. Une enquête a été ouverte.

Des inscriptions antisémites ont été découvertes samedi matin à l'entrée de la synagogue de Verdun, dans la Meuse. "Une croix gammée très apparente sur une plaque en marbre qui reproduit les Tables de la Loi à l'entrée de la synagogue", a décrit le procureur de Verdun. "Une seconde peu apparente" a également été retrouvée.

"Cela trouble non seulement la communauté juive mais aussi toutes les personnalités", a-t-il déclaré, précisant qu'une enquête avait été ouverte "pour déterminer qui sont les auteurs de ces actes clairement antisémites". L'édifice, construit en 1875, est assez isolé, situé dans une impasse, et ne sert qu'occasionnellement au culte.

"Nous n'accepterons jamais que la haine et la bêtise l'emportent"

Selon l' Est républicain , l'inscription "Nike (sic) les Juifs" ainsi que d'autres graffitis insultants ont été tracés à la craie blanche sur les marches. Il semble aussi qu'un ou des individus aient uriné à proximité de la porte principale. Mais aucun d'entre eux n'a pénétré le bâtiment.

Ces dégradations ont immédiatement été condamnés. La synagogue "a fait l'objet d'actes de vandalisme et antisémite inqualifiables", a regretté dans un communiqué le secrétaire d'Etat chargé des Anciens combattants et de la Mémoire, Jean-Marc Todeschini. "Nous n'accepterons jamais que la haine et la bêtise l'emportent sur les principes de tolérance et de respect, qui sont au coeur de notre modèle républicain".

Une caméra de vidéosurveillance

Même réaction d'indignation pour le vice-président de la communauté juive de Verdun, sous le choc. "C'est la première fois que ça nous arrive. Tout s'est toujours bien passé", a-t-il confié au quotidien régional. "Je n'ai pas de mot. Je suis abasourdi, outré et scandalisé qu'une chose pareille se soit passée."

Le maire de la ville, Samuel Hazard (PS), a lui aussi dénoncé ces dégradations. "C'est le reflet de l'ignorance. Ce n'est que par l'éducation que l'on pourra former les citoyens aux valeurs de la République". L'édile souligne qu'une caméra de vidéosurveillance doit prochainement être installée dans ce secteur. En attendant, la police a promis que la synagogue ferait l'objet de mesures de surveillance supplémentaires.

À LIRE AUSSI
>>
Marseille : deux jeunes portant une kippa agressés près d'une synagogue >> Ikea contraint de démentir l'existence d'une table en forme de croix gammée
>> Croix gammée sur la pelouse : l'UEFA ouvre une procédure contre la Croatie

Les tags

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques