VIDÉO - Attentat évité à Villejuif : une reconstitution très attendue a eu lieu ce dimanche

VIDÉO - Attentat évité à Villejuif : une reconstitution très attendue a eu lieu ce dimanche

ENQUÊTE - Près d'un an après le meurtre d'Aurélie Châtelain et l'arrestation de Sid Ahmed Ghlam, une reconstitution a été menée ce dimanche 20 mars à Villejuif pour tenter de mieux comprendre ce qu'il s'est passé.

Le 19 avril 2015, Aurélie Châtelain, une professeur de fitness de 32 ans, est retrouvée morte dans sa voiture à Villejuif (Val-de-Marne), tuée d'une balle dans le coeur et son véhicule partiellement incendié.

À LIRE AUSSI >>  Aurélie Châtelain, victime "oubliée" des attentats, va finalement recevoir la Légion d'honneur

Au même moment, Sid Ahmed Ghlam, un Algérien de 24 ans, appelle le Samu depuis sa chambre étudiante dans le 13e arrondissement de Paris. Blessé par balle à la jambe, il dit avoir été agressé. Mais très vite les policiers découvrent qu'il voulait mener un ou plusieurs attentats et font le lien avec le meurtre de Villejuif.

Les proches d'Aurélie Châtelain présents

Que s'est-il vraiment passé ce 19 avril au matin ? Pourquoi avoir tué Aurélie Châtelain ? Quels étaient les plans de Sid Ahmed Ghlam ? A-t-il agi seul ou avait-il un ou plusieurs complices ? Autant de questions dont les enquêteurs espèrent trouver un début de réponse grâce à la reconstitution menée ce dimanche 20 mars à Villejuif. 

Dès 7 heures du matin, un important dispositif policier a été mis en place. Vers 8 heures, deux véhicules dont celui de la victime ont été transportés sur les lieux. Sid Ahmed Ghlam a participé à la reconstitution, tout comme les parents, les beaux-parents et l'ex-compagnon d'Aurélie Châtelain qui se sont rendus sur place pour la première fois.

Les différentes versions de Sid Ahmed Ghlam

Mis en examen pour le meurtre d'Aurélie Châtelain, Sid Ahmed Ghlam ne cesse de changer de version. Après avoir dit tout d'abord s'être fait agressé, il a ensuite reconnu avoir été à Villejuif, mais a affirmé avoir déjoué l'attentat et s'être volontairement tiré dessus pour échapper aux représailles de Daech.

En décembre dernier, il a accusé Samy Amimour , un des kamikazes du Bataclan, d'être responsable du meurtre d'Aurélie Châtelain. Sid Ahmed Ghlam a dit au juge avoir reconnu l'homme à la télévision et que ce dernier a bien tué la jeune femme avant de s'enfuir.

Pourtant l'ADN de Sid Ahmed Ghlam a été retrouvé dans la voiture d'Aurélie Châtelain et le sang de cette dernière a été relevé sur la parka du jeune homme. Dans la voiture et au domicile de l'étudiant, le police a découvert plusieurs kalachnikovs et un projet d'attentat contre un ou plusieurs églises de Villejuif, ainsi que des mails d'instructions cryptées envoyés depuis la Syrie ou l'Irak.

EN SAVOIR +
>> Ce que l’on sait de Sid Ahmed Ghlam
>> Un complice présumé de Sid Ahmed Ghlam mis en examen

Les tags

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques