"J’ai toujours rêvé de ma mort" : les propos troublants de Sébastien Troadec, le fils de la famille disparue à Orvault

PERSONNALITÉ - Trois jours après le début de l'enquête autour de la disparition d'une famille à Orvault, les soupçons se portent sur le fils de la famille, Sébastien Troadec, dont la voiture a disparu. Très actif sur les réseaux sociaux, ce jeune au profil troublé y parlait de ses mauvaises relations avec son père et évoquait la mort sans équivoque.

L'enquête sur la disparition d'une famille de quatre personnes à Orvault progresse. Et elle semble s'orienter sur le profil du fils, Sébastien Troadec, dont la voiture a disparu alors que celles de ses parents ont été placées sous scellés. 


Selon nos informations, l'enquête a montré que le téléphone portable du fils, Sébastien, est le dernier des 4 portables de la famille à s'être éteint. Les appareils du père, de la mère, du fils et de la fille se sont en effet tous arrêtés, à tour de rôle, entre le 16 février au matin et le 17 au soir. Aucun n’a été rallumé depuis. "Mais cela n’en fait pas un suspect n°1. D’ailleurs, tout ce qu’on découvre à l’intérieur ne le désigne pas comme tel", nuance une source proche de l’enquête à LCI, récusant l’idée qu’un des membres de la famille soit davantage soupçonné qu’un autre par les enquêteurs d’être à l’origine de la disparition de la famille.


Selon une source proche du dossier, ce jeune homme de 21 ans, étudiant dans le Maine-et-Loire, est décrit comme ayant "souffert de fragilités psychologiques". De source policière, ce dernier avait proféré des menaces de mort sur un blog en 2012, alors qu'il était scolarisé dans un lycée d'Orvault. Selon Le Parisien,  pour cette affaire de harcèlement, il aurait écopé de travaux d'intérêt général. 

Quelqu'un qui vit "comme dans une bulle"

Julie, amie de lycée de la fille Charlotte, décrit le frère de celle-ci comme quelqu'un "qui vit comme dans une bulle". "Charlotte ne parlait pas de sa famille. Son frère, on ne peut pas dire qu'il n'est pas normal mais il est un peu spécial, dans son monde", explique-t-elle à l'AFP.  


Un avis qui contraste avec celui d'un de ses amis interrogé par TF1, qui n'a plus de ses nouvelles depuis 15 jours. "Je m’inquiète énormément car c’est un ami avec qui je m’entendais très bien. Il était assez réservé mais très gentil, très sociable avec les autres classes. Il allait beaucoup aux fêtes étudiantes."

Des mauvaises relations avec son père

Cet étudiant en BTS informatique âgé de 21 ans se décrit lui-même comme un "geek". Il passait des heures sur son ordinateur. Il est d'ailleurs présent sur de nombreux réseaux sociaux (Instagram, Twitter, Skyblog, Facebook, Jeuxvideo.com...) où il faisait part il y a quelques années de ses mauvaises relations avec ses parents : "Punaise hier de 2h du mat a 20 h mon père gueuler j'arrêter pas dlui dire 'ferme ta gueule' il continuer à brayer" ou "Mes parents gueule tout le temp et boivent". 


Et il semblait en vouloir tout particulièrement à son père. En avril 2013, alors qu'il s'apprêtait à partir en week-end à Londres, il écrivait : "Mon père = gros con de putain denculer alcoolo car il pète la douche et dit que c'est ma faute (...) Si il pète la douche on v a pas à Londres = je lui pète la gueule à cette enculer". Interrogé par Le Parisien, un de ses amis a confié que les relations avec son père étaient "compliquées" et que Sébastien "se sentait rabaissé".

#Dans30AnsJeSuis mort depuis 27 ansSébastien Troadec

Sur les réseaux sociaux, le jeune homme n'hésitait pas non plus à partager ses états d'âme, évoquant à de nombreuses reprises la mort. "Je ne sais pas pourquoi je vie, ces bien la vie mais répétitif, et j'ai toujours rêvé de ma mort", écrivait-il par exemple sur Twitter en avril 2013. Un mois plus tôt, il avait répondu à une question du site Askfm.com où on lui demandait : 'Où te vois-tu dans cinq ans ?'. Sa réponse : "Mort... ".


Plus troublant encore. Dans un message posté sur Twitter en septembre 2014, Sébastien avait écrit : "#Dans30AnsJeSuis mort depuis 27 ans"

En vidéo

Famille disparue à Orvault : le sang retrouvé appartient bien à la famille

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Affaire Troadec

Plus d'articles

Sur le même sujet