Victimes de violences, les surveillants manifestent devant la prison de Luynes

Victimes de violences, les surveillants manifestent devant la prison de Luynes

COLÈRE – Des surveillants de la prison de Luynes, dans les Bouches-du-Rhône, ont manifesté ce jeudi matin pour dénoncer les violences à répétition au sein de l’établissement pénitentiaire.

Les surveillants pénitentiaires mobilisés. Des surveillants de la maison d'arrêt de Luynes, dans les Bouches-du-Rhône, ont manifesté ce jeudi dans la matinée devant la prison afin de dénoncer "l'insécurité grandissante dans la prison", a-t-on précisé de sources syndicales. 


Des surveillants ont récemment été blessés en intervenant lors de bagarres entre détenus notamment. Des agents ont été admis à l’hôpital après ces violences,  dont deux encore hier, selon nos informations. 

"Des violences dues à la surpopulation"

"À l'origine du blocage, ce sont deux collègues qui intervenaient sur un mouvement au parloir et qui ont été agressés. Ils ont été jetés dans les escaliers par des détenus. Les collègues sont partis à l'hôpital sur une civière. Leurs jours ne sont pas en danger. Dans cet établissement, on a des violences dues à la surpopulation. Il y a eu un homicide cet été. Et depuis, cinq ou six tentatives avérées à l'arme blanche. Depuis jeudi dernier, on a eu 6 collègues qui ont été envoyés à l'hôpital pour différentes agressions", a témoigné auprès de LCI Olivier Viau, secrétaire local Ufap de l'Unsa-Justice.


Pour manifester leur ras-le-bol de la situation au sein du centre, les manifestants n’ont pas pris leur service à 6h30 ce matin et ont bloqué la sortie des fourgons cellulaires. Ils ont été reçus en fin de matinée par la direction, a rapporté l’AFP. 

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques