VIDÉO - Festival de Cannes 2017 : "L’Amant double", le nouveau François Ozon qui va émoustiller la Croisette

Festival de Cannes 2017

Voir
PRÉLIMINAIRES - C’est l’un des quatre films français en lice pour la Palme d’or cette année à Cannes. Dans "L’Amant double", le nouveau film de François Ozon, un psy et sa patiente se livre à un drôle de jeu érotique. Jérémie Renier et Marine Vacth, couple torride de Cannes 2017 ?

"Quand je suis avec toi je pense à lui. Quand je suis avec lui je pense à toi". Mais quel est donc le mystère du couple formé par Marine Vacth et Jérémie Renier dans "L’Amant double", le nouveau film de François Ozon qui sera dévoilé lors du 70e Festival de Cannes, du 17 au 28 mai ? Le premier teaser, dévoilé il y a un mois, long plan rapproché des deux amants, donne en tout cas l’eau à la bouche… 


Écrit par le réalisateur français, qui change de registre après le drame historique Frantz, ce thriller érotique met en scène Chloé, une jeune femme dépressive qui entreprend une psychothérapie et tombe amoureuse de Paul, son psy. Une fois installés ensemble, elle va découvrir son étonnant secret. Voilà le genre de pitch qui devrait titiller le président du jury, le maître espagnol Pedro Almodovar, chargé cette année de décerner la Palme d’or.

Il s’agira de la troisième collaboration de l’acteur belge Jérémie Renier avec François Ozon, après Les Amants Criminels, en 1999, et le grand succès de Potiche, en 2010. La Française Marine Vacth retrouve quant à elle le cinéaste qui l’avait révélé sur la Croisette, en 2013, avec le drame Jeune et jolie dans lequel elle incarnait Isabelle, une adolescente qui se livre secrètement à la prostitution. Et qui lui avait valu une nomination au César du meilleur espoir féminin en 2014.


L’Amant double est l’un des quatre films français présentés en compétition officielle cette année à Cannes. Les trois autres sont Rodin, de Jacques Doillon, avec Vincent Lindon dans le rôle du sculpteur ; Le Redoutable de Michel Hazanavicius, biopic de Jean-Luc Godard interprété par Louis Garrel ; et enfin 120 battements par minute de Robin Campillo, récit du combat du mouvement Act Up au début des années 1990.

C’est encore un film français - hors compétition - qui donnera le coup d’envoi de cette édition anniversaire, le 17 mai. Les fantômes d’Ismaël, qui sortira dans toute la France le même jour, voit le réalisateur Arnaud Desplechin renouer avec son acteur fétiche Mathieu Amalric dans le rôle d’un cinéaste qui retrouve son amour de jeunesse, jouée par Marion Cotillard, à la veille d’un tournage. Charlotte Gainsbourg, Hippolyte Girardot et Louis Garrel (encore lui) figurent également au générique.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Festival de Cannes 2017

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques