3 bonnes raisons de regarder PSV Eindhoven - Atlético de Madrid

3 bonnes raisons de regarder PSV Eindhoven - Atlético de Madrid

FOOTBALL - Au lendemain des deux chocs, Arsenal - FC Barcelone et Juventus - Bayern, les huitièmes de finale de la Ligue des champions nous proposent deux autres affiches moins reluisantes sur le papier ce mercredi. Mais ce n'est pas une raison pour louper cet Atlético-PSV.

Voir Antoine Griezmann retrouver le chemin des filets
Une première partie de saison tonitruante, des buts à la pelle, le statut de star de l’équipe… Entre août et janvier, Antoine Griezmann était intraitable. Malgré les arrivées de Luciano Vietto et Jackson Martinez, le Mâconnais portait à lui seul l’attaque des Cochoneros. Mais depuis un mois, le joueur formé à la Real Sociedad ne fait plus trembler les filets. Et c’est tout l’Atlético qui en pâtit. Deux victoires, deux nuls et une défaite plus tard, les hommes de Diego Simeone espèrent voir le jeune attaquant français retrouver le chemin du but.

Profiter de la classe d’Andrès Guardado
Le PSV Eindhoven regorge de joueurs de talents. Mais s’il y en a un qui fait l’unanimité chez les Bataves, c’est bien Andrès Guardado. Prêté par Valence pour la saison 2014/2015, le joueur effectue une très belle année sous la liquette des Rood-witten. A tel point que le club lève l’option d’achat et s’attache les services du Mexicain pour la modique somme de 2,8 millions d’euros. “On devra faire attention à Guardado”, a même expliqué Diego Simeone en conférence de presse d’avant match. Pour briser la solidité des Colchoneros, le PSV, qui retrouve les huitièmes de finale de la plus prestigieuse des compétitions européennes pour la première fois depuis 2009, aura bien besoin de lui ce mercredi.

Savourer un combat de tous les instants
Phillip Cocu d’un côté, Diego Simeone de l’autre. Le PSV et l’Atlético possèdent comme entraîneurs, deux très grands milieux de terrain de la fin des années 1990, début des années 2000. Et cela se ressent sur le terrain où solidité reste le maître-mot. Avec 14 victoires à domicile en 17 matchs cette saison, le PSV a fait du Philips Stadion, une forteresse presque imprenable. Les coéquipiers de Diego Godin devront faire tomber le mur hollandais pour tenter d’aborder le match retour en Espagne plus sereinement. Mais pour cela, il faudra aussi contenir la folle attaque d’Eindhoven. Avec 62 buts en 24 matchs d’Eredivisie, les Néerlandais savent faire le spectacle. Seul réconfort pour les Colchoneros, l’absence de Luuk de Jong, suspendu, auteur de 23 buts cette saison.

À LIRE AUSSI >> VIDÉO - Tous les buts de Juventus - Bayern

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques