Affaire de la sextape : son contrôle judiciaire partiellement levé, Benzema voit l'horizon de l'Euro se dégager

Affaire de la sextape : son contrôle judiciaire partiellement levé, Benzema voit l'horizon de l'Euro se dégager

JUSTICE – Suivant comme attendu la juge d'instruction, la cour d'appel de Versailles a donc décidé de confirmer ce vendredi la levée partielle du contrôle judiciaire de l'attaquant du Real Madrid. Karim Benzema ne peut donc toujours pas entrer en contact avec les autres mis en examen, mais est autorisé à côtoyer Mathieu Valbuena en équipe de France. Ne reste plus qu'à la FFF de l'y autoriser d'ici l'Euro.

C'était écrit. Si la machine judiciaire et médiatique a parfois semblé broyer la carrière de Karim Benzema au moment où le scandale du chantage à la sextape contre Mathieu Valbuena a éclaté en novembre dernier, ce début d'année annonçait une tendance plus clémente. Ainsi, confirmant des bruits de vestiaires, mi-février, un peu à la surprise générale, la juge d'instruction en charge du dossier, Nathalie Boutard, avait levé le contrôle judiciaire auquel Benzema était soumis depuis sa mise en examen pour "complicité de tentative de chantage" et "participation à une association de malfaiteurs". Le tout, contre l'avis du parquet.

Benzema attend de savoir s'il sera renvoyé en correctionnel ou bénéficiera d'un non-lieu

Celui-ci avait alors immédiatement interjeté appel devant la chambre de l'instruction... avant de faire volte-face et de réclamer à son tour, à l'audience du 4 mars, que les deux joueurs puissent à nouveau se côtoyer... Bref, l'annonce de ce vendredi était donc attendue et permet surtout au joueur d'espérer désormais pouvoir participer à l'Euro qui se déroule en France du 10 juin au 10 juillet prochain. Dans la mesure où il peut à nouveau croiser Valbuena en sélection, mais pas les autres mis en examen dans cette affaire (notamment son ami d'enfance Karim Zenati). Reste que Benzema est toujours privé d'équipe de France par la FFF, qui a conditionné son retour en Bleu à une "évolution définitive de sa situation judiciaire".


C'est désormais chose faite, même si le buteur, actuellement blessé, ne sera pas de la liste que dévoilera dans quelques jours le sélectionneur Didier Deschamps, en vue des matches amicaux contre les Pays-Bas et la Russie à la fin du mois de mars. Ne reste plus pour l'attaquant tricolore d'attendre désormais les prochaines évolutions de cette sombre affaire, puisque la juge pourrait prochainement décider de clore l'instruction et de renvoyer les suspects devant le tribunal correctionnel si elle estime les charges suffisantes. Ou, dans le cas contraire, prononcer un non-lieu. Quoi qu'il arrive, la tenue d'un éventuel procès avant l'Euro-2016 semble toutefois illusoire, en raison de délais de procédure incompressibles. Et Benzema pourra donc jouer avec les Bleus.

À LIRE AUSSI
>>  Les Français ne veulent plus de Benzema en Bleu
>> Retrouvez toute l'actu sport de metronews

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques