Attentats de Paris : après la peur, Cavani veut "faire face" pour son retour au PSG

Attentats de Paris : après la peur, Cavani veut "faire face" pour son retour au PSG

DirectLCI
ÉMOTIONS - D'abord visiblement très effrayé à l'idée de revenir à Paris après les terribles attaques de vendredi, l'attaquant du PSG semble avoir repris du poil de la bête. Rentré d'Uruguay mercredi, Edinson Cavani va "faire face".

On ne peut franchement pas lui jeter la pierre. A l'image de nombreux Parisiens qui ont évidemment été terrorisés par les attentats du 13 novembre dans la capitale et à Saint-Denis, Edinson Cavani avait visiblement indirectement fait part de ses craintes à revenir en France dans ce contexte de guerre. Depuis l'Uruguay, où sa sélection a dominé le Chili dans la nuit de mardi à mercredi (3-0), Cavani ayant en effet été quelque peu trahi par son coéquipier Alvaro Gonzalez qui avait lâché samedi en conférence de presse : "Il m’a dit que s’il devait retourner à Paris maintenant, il ne préférerait pas le faire".

"Je n'ai dit que je ne voulais pas revenir à Paris"

Des propos qui ont parfois été critiqués mais qui au final reflètent bien l'effarement et l'inquiétude que tout le monde a pu ressentir face à ces terribles événements. D'ailleurs, "El Matador" s'est repris au moment de revenir dans l'arène parisienne et a même démenti avoir dit qu'il ne voulait pas rentrer à Paris. Alors qu'il est de retour en France depuis mercredi et est attendu le lendemain à l'entraînement du PSG, Cavani a déclaré aux médias uruguayens après la victoire contre le Chili : "N'importe quelle personne qui doit rentrer peut avoir des doutes mais à aucun moment je n'ai dit que je ne voulais pas revenir à Paris. Le moment est venu d'y aller et de faire face. Demain (mercredi), j'ai mon vol pour la France et que la paix revienne là-bas et dans le monde". 

À LIRE AUSSI 
>>  Cavani "préférerait ne pas avoir à rentrer" à Paris >> EN DIRECT - Les dernières évolutions de l'enquête sur les attentats

Plus d'articles

Sur le même sujet