Attentats de Paris : le sport reprend ses droits sous haute protection

Attentats de Paris : le sport reprend ses droits sous haute protection

DirectLCI
PRUDENCE - Près d'une semaine après les terribles attaques en France, les Championnats reprennent un peu partout en Europe. Mais des mesures de sécurité exceptionnelles vont être mises en place.

Déplacements des supporters interdits en L1
Alors que 10 matches (dont un Nice-Lyon dès vendredi ou un Lorient-PSG samedi) vont avoir lieu dans autant de villes différentes et que plusieurs rencontres internationales ont été annulées à la dernière minute ces derniers jours, la Ligue a décidé de maintenir la 14e journée de Ligue 1. Mais sous conditions... Ainsi, les déplacements des supporters sont interdits (ce qui devrait donc donner lieu à des stades à moitié vides...) et les mesures de sécurité autour des enceintes vont être renforcées. Il est d'ailleurs demandé aux spectateurs d'arriver en avance pour se soumettre aux opérations de contrôles et surtout de ne pas utiliser de pétards ou de fumigènes pour éviter tout mouvement de panique. 

Un Real - Barça très surveillé
Rencontre phare du football mondialisé, ce premier clasico de la saison se jouera samedi (18 h15) sous le signe de la menace terroriste en Europe. Ainsi, les alentours de Santiago Bernabeu à Madrid sont déjà soumis à un dispositif de sécurité inédit. Les forces de l'ordre patrouillent avec de chiens renifleurs d'explosifs et le jour du match, trois anneaux de sécurité seront mis en place afin de tenir éloigné toute personne ne possédant pas de billet. Des détecteurs de métaux, comme ceux présents dans les aéroports, seront aussi installés pour sécuriser ce clasico sous haute tension.

Nager pour ne pas oublier
C'est dans ces jours sombres qu'ont d'ailleurs ouvert jeudi à Angers les Championnats de France de natation en petit bassin. Jusqu'à dimanche, les nageurs vont donc tenter de faire abstraction de ce qui se passe autour d'eux tout en ayant en tête une grosse pensée pour les victimes des attentats. "Personne n'a envie d'oublier, il ne faut surtout pas oublier", a ainsi souligné Florent Manaudou. La plupart portent d'ailleurs un bonnet noir sur lequel est inscrite  la devise de Paris : "Fluctuat nec mergitur".

Le Top 14 entre résistance et prudence
Posant les mêmes problématiques sécuritaires autour des sept enceintes qui vont accueillir les matches de la 9e journée de Championnat ce week-end, la présence policière sera renforcée près des stades. Mais brassant moins de supporters que le football, le rugby n'a pas eu besoin de restreindre les déplacements de fans. Reste que la rencontre entre le Racing 92 et Toulouse, prévue samedi au Stade de France, a été délocalisée (on ne sait pas encore où). 

À LIRE AUSSI 
>>  Après la peur, Cavani veut "faire face" pour son retour à Paris >> EN DIRECT - Les dernières évolutions de l'enquête sur les attentats

Plus d'articles

Sur le même sujet