Bayern Munich : Franck Ribéry annonce le retour de "l'ancien Franck Ribéry"

Bayern Munich : Franck Ribéry annonce le retour de "l'ancien Franck Ribéry"

FOOTBALL - Huit mois après son dernier match officiel, le retour de Franck Ribéry avec le Bayern Munich est imminent. Cette fois, c'est l'intéressé lui-même qui le dit.

"Ce fut la période la plus difficile de ma carrière." C'est sans doute dans cet emploi du passé (simple, s'il-vous-plaît) par Franck Ribéry qu'il faut voir la plus grande marque de sa confiance retrouvée. L'ailier français, que l'on a plus vu sur un terrain de football depuis le Shakhtar-Bayern du 11 mars dernier, l'exprime ce jeudi dans les colonnes du bi-hebdomadaire allemand Kicker. Sans pour autant annoncer de date, ni se départir d'une prudence de rigueur après la multiplication de ses pépins physiques la saison passée, consécutive à l'annonce de sa retraite internationale.

En l'occurrence, c'est une douleur récurrente à la cheville droite qui l'a contraint, ces cinq derniers mois, à repousser maintes fois un éventuel retour. "C'est dur quand tu ne sais pas quand et comment les choses vont évoluer, confie celui qui rêve de retrouver toute sa superbe à l'âge de 32 ans. Mais pas d'inquiétude, vous allez bientôt revoir l'ancien Ribéry". Comprendre : celui qui cassait les reins de tous ses vis-à-vis à coups d'accélérations fulgurantes.

À LIRE AUSSI >>  Franck Ribéry réclame 1,5 million de dollars à la chaine américaine CNN

Selon la chaîne allemande Sport1, le Bayern Munich espère pouvoir de nouveau compter sur lui lors de la réception d'Ingolstadt, en Bundesliga le 11 décembre, ou contre Darmstadt, en Coupe d'Allemagne quatre jours plus tard. Mais l'intéressé, lui, ne s'avance pas ainsi, bien au contraire. "Rien n'est garanti. On doit avancer pas à pas. Il faut d'abord que le corps s'adapte à la charge de travail, prévient-il. J'ai perdu de la musculature avec le plâtre et je suis resté inactif très longtemps. Il faut remédier à ça lentement." Sous peine de risquer une énième rechute.

Toutefois, malgré cette prudence, le joueur ne veut pas cacher son impatience. "Ce serait beau de réintégrer le collectif dans deux ou trois semaines, de regoûter à l'ambiance du groupe, rire avec les jeunes, prendre du plaisir, tout ce qui m'a manqué", s'enthousiasme-t-il. Avant cela, il lui faudra déjà reprendre l'entraînement collectif, peut-être dès la fin de l'actuelle trêve internationale. Voilà en effet maintenant un mois qu'il a repris la course. Tout en marchant sur des œufs.

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques