"Ce monsieur pue un peu l'arrogance, il est jaloux et aigri" : la réponse cinglante de Dugarry à Dupraz

"Ce monsieur pue un peu l'arrogance, il est jaloux et aigri" : la réponse cinglante de Dugarry à Dupraz

TACLE GLISSÉ – Alors que Pascal Dupraz s’était attaqué à Christophe Dugarry et à son statut de champion du monde, ce dernier a également tenu à recadrer l’entraîneur du TFC qu’il trouve "aigri et jaloux", lundi sur RMC. Ambiance.

Sortez les protège-tibias, car Pascal Dupraz et Christophe Dugarry s’échangent depuis quelques jours, par voix de presse interposée, des tacles particulièrement musclés, à la limite du correct. Le premier à avoir dégainé n’est autre que l’entraîneur du TFC, qui s’en était pris à son ancien collègue de Canal+ après que ce dernier lui reproche sa joie excessive sur la pelouse du Stadium après la victoire toulousaine face au PSG. "On n’a pas gagné la Coupe du monde, on le sait. Mais on sait comment Dugarry a gagné le Mondial. Il l’a gagné parce que c’est le pote de Zidane", avait-il lâché vendredi sur RTL après TFC-ASM (3-1). Christophe Dugarry ne pouvait bien évidemment pas rester sans réaction face à la petite pique de Pascal Dupraz. Et le retour de bâton est particulièrement rude pour l’ancien technicien d’Evian-Thonon-Gaillard. 

Je n’y suis pour rien s’il a fait dix ans de Ligue 1 et une carrière toute pourrieChristophe Dugarry

"Je trouve ses analyses et ses réflexions complètement nulles. Sur Zizou, je trouve la réflexion puérile et complètement ridicule. Il a le droit de raconter ce qu’il veut. Ce monsieur, il pue un peu l’arrogance. Il est jaloux, aigri. Ça se sent. Je suis désolé mais je n’y suis pour rien s’il a fait dix ans de Ligue 1, s’il a disputé une centaine de matches et fait une carrière toute pourrie, s’il a entraîné deux équipes qui jouent la deuxième partie du classement", a répondu Christophe Dugarry qui a également tenu à défendre sa légitimité à assurer son rôle d’observateur du foot remise en cause par son grand copain.

"Je voulais surtout lui dire qu’heureusement qu’il n’y a pas que les gens qui ont entraîné qui ont le droit de parler des entraîneurs, autrement, ça limiterait sa possibilité de parler du très haut niveau, vu qu’il ne l’a jamais atteint et qu’il ne sait pas ce que c’est, a poursuivi Dugarry. Je trouve que ce monsieur, il faut qu’il arrête de s’écouter parler. Ce n’est pas une tête qu’il a, c’est une montgolfière."  Réponse attendue de Pascal Dupraz dans les prochains jours ?

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques