Chelsea-PSG (1-2) - Thiago Silva : "Je suis sûr que nous faisons partie des meilleures équipes d'Europe"

Chelsea-PSG (1-2) - Thiago Silva : "Je suis sûr que nous faisons partie des meilleures équipes d'Europe"

INTERVIEW - Il est arrivé dans la singulière zone mixte de Stamford Bridge, en chaussures cirées sur la pelouse, à la toute fin de la soirée, après tous ses coéquipiers. Mais cela valait le coup d'attendre. Le capitaine du PSG, Thiago Silva, le regard clair, a en effet mis des mots très justes sur la victoire du PSG (1-2) contre Chelsea, mercredi soir, en 8e de finale retour de la Ligue des champions, ainsi que sur les progrès accomplis par son club et ses ambitions.

Comment analysez-vous ce succès ?
Nous sommes venus ici pour nous qualifier et nous avons réussi à faire un bon match. En 1ère période, on a eu beaucoup de difficultés, surtout pour sortir le ballon de derrière. Mais le coach nous a dit de continuer à jouer. Et à la fin, on gagne encore contre cette grande équipe. Paris a montré son vrai visage aujourd'hui. On a besoin de continuer comme ça.

Le PSG, en venant s'imposer à Stamford Bridge, est-il devenu un grand d'Europe ?
(il marque un temps d'hésitation) Je suis sûr que nous faisons partie des meilleures équipes d'Europe en ce moment. Pour la 4e fois consécutive, nous atteignons les quarts de finale. Mais la saison n'est pas finie. Le rêve est encore réalisable. Alors on doit poursuivre le travail, tous ensemble. Nous sommes forts. Maintenant, on doit garder les pieds sur terre parce que le foot change comme ça (il claque des doigts). Un coup tu es en haut, un autre tu es en bas. Gardons notre mentalité.

EN SAVOIR + >>  Chelsea-PSG (1-2) - Blaise Matuidi : "Adrien Rabiot peut remplacer Marco Verratti sans qu'on voie la différence"

En quoi le PSG a-t-il progressé ?
On a progressé par rapport à l'année dernière, surtout grâce à l'arrivée de Di Maria. Il apporte des choses incroyables à cette équipe, quand on lui donne le ballon mais aussi pour couvrir les courses des autres joueurs au milieu de terrain. C'est un joueur libre du Paris Saint-Germain et, avec ses couvertures, il aide beaucoup Lucas à aller tenter des un-contre-un. Et puis au milieu, on a toujours un joueur pour créer le déséquilibre chez l'adversaire. Thiago Motta, aujourd'hui Adrien (Rabiot) et Blaise (Matuidi)... Même Blaise, alors qu'il a vécu une semaine un peu dure, avec cette blessure qui l'a empêché de s'entraîner pendant trois jours... Il est venu ici pour nous aider. Il a réussi. L'équipe a été super. Nous sommes très content d'avoir porté, encore une fois, le Paris Saint-Germain en quarts de finale.

À LIRE AUSSI >>  Chelsea-PSG (1-2) : pour Willian, "Paris a de bonnes chances de gagner la Ligue des champions"

Y a-t-il un adversaire que vous aimeriez éviter ?
C'est toujours particulier, parce que ces deux dernières années, on est tombé sur le Barça. C'est sûr que ce sont des matchs plus compliqués à jouer. Mais si on doit encore les affronter, eh bien on va essayer de faire du mieux possible pour enfin atteindre les demi-finales.

Plus d'articles

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques