Chelsea - PSG : chômage, litige avec Eva Carneiro et parties de pêche, le petit coup de blues de Mourinho

Chelsea - PSG : chômage, litige avec Eva Carneiro et parties de pêche, le petit coup de blues de Mourinho

DOUTES - Il y a un an, le technicien portugais passait à deux doigts d'à nouveau sortir le PSG de la Ligue des champions. Mais à la veille des retrouvailles entre Chelsea et les Parisiens pour le 8e de finale retour de mercredi (20 h 45), la carrière de José Mourinho semble au point mort, depuis qu'il a été viré par les Blues en décembre dernier.

C'est pas trop la forme quand même... Annoncé un peu partout dans la foulée de son éviction à Chelsea il y a trois mois, José Mourinho voit peu à peu depuis les portes se refermer devant lui. Les cadors européens à la mesure du "Special One" et de son palmarès (deux Ligues des champions, trois fois champion d'Angleterre, deux fois au Portugal ainsi qu'une fois en Italie et en Espagne) ayant en effet déjà verrouillé leur banc pour la saison prochaine (Pep Guardiola file par exemple à Manchester City et sera remplacé au Bayern Munich Carlo Ancelotti, le PSG vient de prolonger Laurent Blanc...).

Et même quand Mourinho semblait tenir la corde comme c'était le cas à Manchester United, voilà que c'est la solution interne Ryan Giggs qui est désormais privilégiée en cas de départ de Louis vann Gaal... Comme si cela ne suffisait pas, voilà que la veille de la Journée de la femme, on a appris mardi qu'Eva Carneiro, l'ancienne docteur de Chelsea virée avec pertes et fracas par le Portugais en octobre dernier, demande désormais des "excuses publiques" de la part l’ancien coach des Blues pour son comportement jugé sexiste. Bref, rien, ou presque, ne va.

"The Special One" ne semble plus avoir la cote

Evidemment, l'immense fortune du natif de Setubal lui permet de vivre cette période d'inactivité forcée mieux qu'aucun autre chômeur au monde (il émargeait à 13 millions d'euros annuels à Londres et aurait reçu un chèque de licenciement de 15 millions...), mais reste que la carrière de l'intéressé est clairement dans le creux de la vague. Car tandis qu'il fait le tour de terrains d'Europe pour assister à tel ou tel match et parcours le monde pour passer de luxueuses vacances en famille ou encore honorer les opérations marketing de ses sponsors, les mois défilent et la cote de Mourinho baisse.

Depuis son départ, Chelsea n'est plus perdu le moindre match en Premier League, remontant ainsi au classement (10e, contre 16e en décembre dernier), et peut toujours se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des champions (match aller perdu 2-1 à Paris). Alors, pour passer le temps, et sans doute aussi faire le point, Mourinho s'offre quelques parties de pêche de temps à autre, nous apprend Le Parisien du jour. Autant dire qu'il est loin le temps où "The Special One" régnait sur l'Europe du football. 

À LIRE AUSSI
>>  Pour l'Observatoire du foot, c'est scientifique, Chelsea va éliminer le PSG
>> Retrouvez toute l'actu sport de metronews

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques