Clasico : Messi vise le 500e but du Barça face au Real et Iniesta rêve de dédier la victoire à Cruyff

Clasico : Messi vise le 500e but du Barça face au Real et Iniesta rêve de dédier la victoire à Cruyff

LIGA - A peine la trêve internationale passée que toute l'Europe du football trépigne d'impatience en vue du clasico de samedi (20 h 30). Et les Barcelonais Lionel Messi et Andrès Iniesta viennent déjà d'ouvrir les hostilités contre le Real.

Retour aux affaires courantes. Si Lionel Messi, avec l'Argentine, et Andrès Iniesta, avec l'Espagne, ont passé ces derniers jours à se démener pour leur sélection respective, sitôt leur dernier match terminé, les deux stars du Barça se sont rapidement projetées sur le clasico. Un choc face au Real que tout le monde attend, histoire de confirmer ou non que la MSN (Messi, Neymar, Luis Suarez) est bien supérieure à la BBC (Karim Benzema, Gareth Bale, Cristiano Ronaldo) du Real.

Et à quelques jours de ce choc mondialisé de la Liga, l'Argentin et l'Espagnol ont déjà fait monter la pression. Interrogé après la victoire de l'Albiceleste sur la Bolivie mardi (2-0), Messi, qui a notamment marqué son 50e but pour l'Argentine, est resté en mode comptable et a expliqué aux médias combien il serait ravi d'inscrire "le 500e but du Barça contre le Real"...

"Je ne saurais dire si le Real a changé ou non depuis l'arrivée de Zidane"

Même volonté de vaincre du côté d'Iniesta, qui au cours de sa conférence de presse à Barcelone mercredi, a donné une dimension supplémentaire à l'enjeu de ce clasico. "Nous voulons gagner ce match pour le dédier à Cruyff", a notamment expliqué le milieu de terrain, lui aussi marqué par la disparition, jeudi dernier, de celui qui a transformé le club blaugrana.

Et comme malgré la grande rivalité existante entre les deux clubs, Iniesta reste un gentleman en toutes circonstances, c'est poliment et en finesse qu'il envoie une petite pique à Zinedine Zidane qui va vivre sont premier clasico sur le banc madrilène. Car interrogé sur l'effet Zizou au Real, le Catalan s'est contenté de répondre : "Je ne saurais dire si le Real a changé ou non depuis son arrivée"... Feutré mais bien envoyé. 

EN SAVOIR +
>> VIDÉO - Le dribble humiliant de Ronaldo face à la Belgique
>> Retrouvez toute l'actu sport de metronews

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques