Comment l'équipe de France va jouer sans Benzema et Valbuena

Comment l'équipe de France va jouer sans Benzema et Valbuena

DirectLCI
FOOTBALL - Didier Deschamps a choisi de se passer de Karim Benzema et Mathieu Valbuena pour les matchs face à l'Allemagne et contre l'Angleterre. Ce qui implique une redistribution des cartes de la part du sélectionneur dans le secteur offensif.

Plus que jamais, il est temps de rappeler que le football n'est pas un sujet sérieux. Et qu'il n'est rien d'autre qu'une respiration au milieu d'un océan d'informations plus ou moins anxiogènes. C'est encore plus vrai en ce jeudi où la chronique judiciaire s'est invitée dans la sphère sportive, la fameuse "affaire de la sextape" ayant conduit Didier Deschamps à ne pas retenir ses deux meilleurs éléments offensifs, Karim Benzema et Mathieu Valbuena. Un paradoxe, pour ne pas dire une tuile, alors que se profilent les deux tests les plus exigeants pour les Bleus dans le tunnel de matchs amicaux qui mène à l'Euro 2016, face à l'Allemagne, le 13 novembre, puis en Angleterre, le 17.

Dans cette optique, le sélectionneur devrait en effet réduire au maximum son habituel turn-over, histoire de voir son équipe de France évoluer dans une configuration proche de celle d'une phase finale. Mais, dans ce contexte, il devra donc également donner leur chance à des éléments qu'il avait initialement prévu de laisser sur le banc de touche. Si l'on compare ses deux dernières listes, on peut juste constater qu'André-Pierre Gignac remplace numériquement Karim Benzema. Tandis que Kingsley Coman et Hatem Ben Arfa arrivent en lieu et place de Mathieu Valbuena et Alexandre Lacazette, Didier Deschamps ayant refusé ce jeudi de préciser qui compense exactement l'absence de qui.

EN SAVOIR + >> La liste complète de Didier Deschamps pour France-Allemagne et Angleterre-France

Jusqu'à présent, le management du sélectionneur a toujours été limpide sur un point, depuis le début de son mandat à l'été 2012 : priorité est toujours donnée à ceux qui étaient déjà là et constituent le noyau dur de son groupe. Cette sorte de prime à l'expérience devrait, dans cette logique, profiter à Olivier Giroud et Anthony Martial, respectivement en pointe et sur le flanc droit de l'attaque, dans le rituel 4-3-3 de Didier Deschamps. Le trio Coman-Gignac-Ben Arfa, constitué d'un arrivant et deux revenants, figure ainsi une alternative. Reste désormais à savoir dans quelle proportion le coach voudra bien donner du temps de jeu à ces trois joueurs. Vraisemblablement, ils en auront plus à Wembley que quatre jours plus tôt, au Stade de France, face aux champions du monde.

L'équipe type : Lloris – Sagna, Varane, Sakho, Evra – Pogba, Cabaye, Matuidi – Martial, Giroud, Griezmann

L'équipe bis : Mandanda – Jallet, Koscielny, Mangala, Digne – Sissoko, Diarra, Schneiderlin – Ben Arfa, Gignac, Coman

Plus d'articles

Sur le même sujet