Comment les joueurs du PSG ont-ils décompressé après leur titre ?

Comment les joueurs du PSG ont-ils décompressé après leur titre ?

LIGUE 1 - Sacrés dimanche à Troyes, les Parisiens ont profité de leurs deux jours de repos pour se retrouver loin des terrains et profiter de leur famille. Retour sur les 48 heures qui ont suivi la victoire à Troyes.

Après le réconfort, de nouveau l'effort. Mercredi, les champions de France seront de retour au Camp des Loges pour une semaine d'entraînement avant la réception de Monaco, dimanche soir (21 heures). Un match qui montrera si le PSG a complètement lâché la L1 ou s'il gère en vue des prochaines échéances.

En attendant, les Parisiens ont profité de deux jours de repos après leur large victoire à Troyes, dimanche dernier (0-9). Quelques minutes après avoir fêté le titre avec leurs supporters, et avec plusieurs bouteilles de champagne dans le vestiaire-visiteur du stade de l'Aube, quelques Parisiens se sont pressés pour rejoindre leur lieu de repos. Layvin Kurzawa a bien fait une apparition éclair en zone mixte mais c'était pour préciser à la presse qu'il n'avait pas le temps de répondre aux questions : "Désolé, j'ai un avion à prendre".

Des Wags en pagaille au stade de l'Aube

Grégory van Der Wiel, lui, n'a pas attendu la fin du match pour prendre ses bagages et s'en aller avec sa compagne Rose Bertram, direction Amsterdam. Le Néerlandais aurait-il bénéficié d'un traitement de faveur en ce jour de sacre ? Pas du tout. Selon Le Parisien, l'international oranje a simplement eu une altercation avec Zlatan Ibrahimovic à la mi-temps du match contre Troyes. Le Suédois aurait reproché à celui avec qui il partage le même agent, ses mauvais choix lors de la première période. Résultat : aucune trace du latéral droit lors des célébrations et sur la "photo finish", celle où il célébrait le titre. Comme quoi, son absence ne semble pas avoir perturbé le groupe.

EN SAVOIR + >> Altercation van der Wiel/Ibrahimovic à la mi-temps

Dans la foulée des ces légères festivités, Pastore a aussi quitté Troyes dans un van noir, accompagné de sa femme Chiara Picone, qui elle aussi était présente au stade de l'Aube. Idem pour Marquinhos qui est reparti avec sa petite amie Carol Cabrino.

Beautiful day in @Amsterdam

Une photo publiée par Gregory van der Wiel (@gregoryvanderwiel) le

When bae kills your vibe 😂😅😫

Une vidéo publiée par Rose Bertram (@rose_bertram) le

Sirigu a même convié Aurier

Beaucoup d'autres joueurs sont repartis comme ils sont venus : en car. Trapp, Sirigu, Cavani, Maxwell et David Luiz et Ibra, qui avaient pris soin d'attacher le ballon du match obtenu après son quadruplé et dédicacé par tous ses partenaires (sauf Van der Wiel), sont revenus au Camp des Loges vers 19 h 50, comme le précise L’Equipe. Dans le car, ambiance joyeuse bien évidemment et champagne, toujours. Arrivé à Saint-Germain en Laye, c'est le gardien italien qui a relancé l'affaire et invité ses partenaires et des membres du staff (Zoumana Camara et des intendants) dans un restaurant italien de l'avenue Matignon.

Et pour cette occasion très spéciale, même Serge Aurier a été convié. Etreint par Salvatore Sirigu, pourtant durement visé par les propos diffusés sur Periscope , l'Ivoirien a été bien accueilli par l'ensemble de ses partenaires. Ce qui a dû le rassurer en vue de sa reprise avec le groupe pro le 20 mars (à cours de rythme, il ne devrait toutefois pas être dans le groupe pour la réception de Monaco). Au final, Lucas, Pastore, Thiago Silva (reparti avec sa femme et ses deux enfants), Thiago Motta et Van der Wiel manquaient à l'appel. Les autres ont fini tard. Au petit matin, peu après 5 heures.

Estamos todos de la cabeza gracias a los pibes por cagarse de risa

Une photo publiée par Volver Restaurant-Bar Argentin (@volverparis) le

Tournage de pub pour Thiago Silva et retrouvailles dans un resto parisien

Et quid de lundi ? Les Parisiens se sont à nouveau retrouvés. En petit comité, cette fois. Ibra, David Luiz, Maxwell, Sirigu, Di Maria, Verratti (qui a en aussi profité pour fêter les deux ans de son fils Tommaso) mais aussi Pastore se sont rejoints dans le restaurant argentin Volver, là même où toute l'équipe a déjeuné la semaine passée et où Ezequiel Lavezzi avait ses habitudes à Paris. Thiago Silva a profité de la journée pour tourner un spot publicitaire avec Nissan, un de ses sponsors. 

Mardi soir après deux jours de repos donc, tous se retrouveront en smoking noir pour le gala de la Fondation PSG dans le 1er arrondissement de Paris, sauf Verratti sur le départ pour la clinique Aspetar, au Qatar, afin de soigner sa pubalgie. Pour s'asseoir à leurs côtés, les prestigieux invités devront payer près de 1100 euros comme l'indique L'Equipe ce mardi. Et mercredi ? Le quotidien reprendra normalement, avec trois séances d'entraînements à huis-clos d'ici à la réception du dauphin monégasque qui, pour la petite histoire, accuse 25 points de retard sur Paris. 

EN SAVOIR + >> Revivez le sacre de Paris face à Troyes

Un compleanno speciale ❤️

Une photo publiée par Marco Verratti (@marcogufetto) le

Rapaziada da @nissaneurope Obrigado por esse dia de trabalho ! Show de bola #NISSAN

Une photo publiée par Thiago Silva (@thiagosilva_33) le

Plus d'articles

Les tags

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques