Coupe de France : un joueur de l'US Granville agressé après le match

Coupe de France : un joueur de l'US Granville agressé après le match

AGRESSION - Gardien de l'équipe amateur de Granville (CFA2), Clément Daoudou a été héroïque mardi face à Bourg-en-Bresse, un club de L2. Mais la soirée s'est très mal terminée pour le joueur, agressé au petit matin, dans la rue. En état de choc, il a dû être opéré. Rappel des faits.

L'US Granville, une équipe amateur  de CFA2, est parvenu mardi 9 février à se qualifier pour les quarts de finale en s'offrant le scalp d'un club pro, Bourg-en-Bresse. Cet exploit est en partie à mettre à l'actif de Clément Daoudou, son gardien âgé de 21 ans, infranchissable ce soir-là. Mais la soirée de rêve a viré au cauchemar alors que l'équipe célébrait cette performance dans les rues de cette ville de 15.000 habitants du département de la Manche. Au petit matin, pris d'un coup de fringale, le joueur est parti se chercher un kebab, accompagné d'un coéquipier.

"Une agression à caractère raciste"

C'est là, aux alentours de 6h du matin, que celui qui est présenté comme "l'ambianceur du vestiaire" a été violemment agressé, rapporte Paris Normandie. Recueilli par une patrouille de police, le visage ensanglanté et tuméfié, il est aussitôt hospitalisé à Avranches où il a dû être ensuite opéré, victime de fractures au nez et à la pommette.  

"Une agression raciste"

"C’est une agression physique et à caractère raciste, assure son camarade Robin Théault, le premier à lui avoir porté secours,  dans L'Equipe . On est choqués, attristés. Heureusement, l’entraîneur avait eu des nouvelles rassurantes avec les analyses effectuées et il nous les a transmises."  Interrogé par Ouest-France , Johan Gallon raconte : "Il a un visage comme j’ai rarement vu. Il faut l’accompagner, il ne se rend pas encore vraiment compte de ce qu’il a eu."

Au traumatisme et au choc, il va falloir également préparer le garçon à la déception de ne pas être apte pour les quarts de finale. Car le tirage au sort a voulu que le prochain adversaire du dernier "Petit Poucet" de la Coupe de France soit le vainqueur de Trélissac-OM. Ne pas être en capacité de le disputer se révélera un véritable crève-coeur pour Clément Daoudou, natif de Marseille et supporter inconditionnel de l'Olympique de Marseille.

EN SAVOIR + >> "Le moment unique" de l'OM après son exploit face à Bourg-en-Bresse

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques