Crash d'avion : Ronaldinho et Riquelme prêts à jouer gratuitement pour Chapecoense ?

Crash d'avion : Ronaldinho et Riquelme prêts à jouer gratuitement pour Chapecoense ?

BONNE ACTION – Selon plusieurs médias brésiliens, Ronaldinho et Riquelme seraient prêts à sortir de leur retraite afin de jouer gratuitement sous le maillot de Chapecoense, victime d’un crash aérien survenu lundi en Colombie.

Depuis lundi et la terrible tragédie dont a été victime l’équipe de Chapecoense, les hommages et les gestes de solidarité à l’endroit de la formation brésilienne se multiplient. Dernièrement, ce sont les présidents des clubs de Série A qui se sont mobilisés en proposant à l’équipe décimée dans le crash aérien survenu en Colombie de lui prêter gratuitement des joueurs pour lui permettre de finir le saison et d’éviter, par conséquent, la relégation lors des trois prochaines années.

Nous allons essayer d’aider Chapecoense. Je ne sais pas si ce serait pour un match ou un contratRoberto de Assis

Cette initiative louable semble en tout cas avoir trouvé écho chez deux légendes du ballon rond : l’Argentin Juan Roman Riquelme et le Brésilien Ronaldinho. Puisque d’après plusieurs médias brésiliens, les deux joueurs respectivement âgés de 38 et 36 ans seraient en effet prêts à sortir de leur retraite actuelle pour venir gratuitement en aide à Chapecoense et l’aider à se reconstruire. Si aucune précision n’a été apportée sur la durée de cet éventuel coup de main, Roberto de Assis, le frère et agent de l’ancien joueur du Paris Saint-Germain, a ouvert la porte à cette opportunité.

"C’est un moment très douloureux. Nous allons essayer d’aider Chapecoense. Je ne sais pas si ce serait pour un match ou un contrat. Plus tard, s’il y a un contact, nous discuterons. Mais être sollicité par les supporters, c’est émouvant, ça fait réfléchir, a-t-il déclaré à Globoesporte. Si le nom de Ronaldinho a été évoqué, c’est parce qu’il est aimé et libre de tout contrat. Il répond au profil, il peut être la bonne personne. Mais, pour l’heure, il faut surtout aider les familles. Ce ne serait pas bien de créer des attentes autour de tout cela. En tant que citoyens brésiliens, nous sommes touchés. Nous sommes avec Chapecoense." Ronaldinho a certes perdu de sa superbe, mais le voir revêtir le maillot de Chapecoense résonnerait comme un vrai bel hommage.

Crash d'avion : la minute de silence du Real Madrid et du Barça

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques