Crash d'avion : qui sont les six survivants de cette tragédie qui a endeuillé Chapecoense et le Brésil ?

ACCIDENT - Sur les 77 personnes présentes dans ce vol de la Lamia Bolivia qui s'est écrasé dans la nuit de lundi à mardi en Bolivie, et dans lequel se trouvait l'équipe de football brésilienne de Chapecoense, 71 sont décédées.

Un décompte macabre. Alors que les secours dépêchés sur la zone du crash - à Cerro Gordo, dans la commune de La Union, à environ 50 km de Medellin - semblent en avoir fini de leur opération de sauvetage dans cette région montagneuse du nord-ouest de la Colombie, un dernier bilan vient de tomber : 71 passagers sont décédés et 6 ont survécu. Parmi ces miraculés d'un crash qui serait dû à des "pannes électriques" sur l'appareil, trois joueurs du club de Chapecoense, qui s'apprêtait à disputer le match aller de la finale de la Copa Sudamericana, deux membres de l'équipage et un journaliste.

- Alan Ruschel, défenseur (27 ans) :

Joueur formé à l’Esporte Clube Juventude, il appartient à l'Internacional de Porto Alegre, mais a été prêté ces deux dernières saisons. Ce défenseur latéral gauche brésilien évoluait l'an dernier à l'Atlético Paranaense et joue depuis quelques mois à Chapecoense. Depuis le début de la saison, Alan Ruschel ne s'était pas imposé dans son nouveau club, ne comptant que deux matches disputés à son crédit. D'après les médias locaux, il a été l'un des premiers survivants à arriver à l'hôpital et souffrait de fractures multiples, notamment au bassin, de lacérations sur la tête ainsi que d’un traumatisme crânien.

- Hélio Hermito Zampier Neto, défenseur (31 ans) :

Passé par Guarani (2010-2012) ou Santos (2013-2014), ce défenseur central brésilien est devenu l'un des piliers de l'équipe depuis son arrivée la saison passée. Neto est aussi le dernier passager a avoir été extrait vivant de la carlingue, alors que les secours ne pensaient plus trouver de survivant. Reste que son état est préoccupant à cause d'une grave blessure à la tête.

- Jakson Ragnar Follmann, gardien (24 ans) :

N° 2 derrière Danilo, retrouvé lui aussi vivant après le crash mais qui a succombé à ses blessures à l'hôpital, Follmann n'a donc que très peu joué cette saison. Il était pourtant titulaire dans les buts lors de la victoire de Chapecoenseau premier tour de la Copa Sudamericana contre Cuiaba. Il n'y a pour l'instant pas d'éléments fiables sur l'état de santé de ce jeune Brésilien. 

Viennent ensuite les trois autres surivants de ce crash : les deux membres d'équipage, sur neuf présents à bord, mais dont l'identité n'a pas été dévoilée. Et le journaliste brésilien Rafael Henzel, qui travaille pour Radio Oeste. 

Vidéo : cinq crashs qui ont marqué l'histoire du sport

Cinq crashs aériens qui ont marqué l'histoire du sport

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques