Crash en Colombie : les clubs brésiliens vont prêter des joueurs à Chapecoense

Crash en Colombie : les clubs brésiliens vont prêter des joueurs à Chapecoense

SOLIDARITÉ – Le football brésilien se mobilise pour venir en aide au club de Chapecoense, dévasté par un crash aérien dans les montagnes de Colombie.

Le football, comme toute idée de compétition, paraît bien futile au regard de tragédies comme celle qui a frappé les passagers de l’avion qui s’est écrasé, mardi, dans les montagnes colombiennes, faisant 71 morts, dont la quasi-totalité de l’équipe du club brésilien de Chapecoense, en route pour sa première finale de la Copa Sudamericana. On ne compte finalement que six survivants, dont trois footballeurs... Mais comme la vie doit bien continuer, malgré tout, il faut bien reparler de sport. Et de cet effectif décimé. Ce qui a poussé les présidents de clubs brésiliens à s’unir et à prendre ce problème à bras le corps en proposant, via un communiqué, quelques solutions d’aide concrètes.

La première consiste à ce que chaque équipe prête gratuitement des joueurs à Chapecoense pour lui permettre de finir la saison. Mais comme il s’agira évidemment d’un assemblage hétéroclite sans le moindre vécu commun, l’assemblée propose d’anticiper toute déconvenue en sollicitant la Fédération pour qu’elle empêche le club meurtri d’être relégué en 2e division pendant trois ans. "Bien conscients des dommages irréparables causés par ce terrible événement, les équipes brésiliennes comprennent que le temps est à l’unité, au soutien et à l’assistance de Chapecoense", indique ainsi le communiqué. Qui précise que "l’objectif sincère (de cette démarche) est la reconstruction de cette institution du football brésilien". Comme quoi, tout dérisoire qu’il est, le foot a quand même du bon.

Il a passé 7 heures dans les décombres de l'avion, l'histoire du sauvetage du dernier survivant de Chapecoense

Plus d'articles

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques