Défaite 0-6, canular téléphonique, président fuyard... Retour sur la chaotique soirée du FC Nantes

Défaite 0-6, canular téléphonique, président fuyard... Retour sur la chaotique soirée du FC Nantes

CAUCHEMARD - Le FC Nantes s'est lourdement incliné 0-6, dans son antre de la Beaujoire, mercredi soir contre l'Olympique lyonnais. Une déroute complète, qui se conjugue à un canular au sujet d'un départ de Waldemar Kita, le président du club, qui quitté le stade en catimini à l'issue de la rencontre. Retour sur une bien piteuse soirée, en trois actes.

Acte 1 : une défaite historique à domicile

Cuits, cuits, les Canaris. Les Nantais étaient complètement cramés. Contre des Lyonnais solides et appliqués, ils ont été sévèrement punis. Sans idée en attaque, fébriles derrière, les joueurs du FC Nantes ont offert un piètre spectacle à la Beaujoire, frôlant parfois le ridicule, à l'image de leurs deux fautes largement évitables.

La première, celle du défenseur central Oswaldo Vizcarrondo, qui a entrainé le penalty tranformé par Alexandre Lacazette. La seconde, celle du portier Rémy Riou, qui offre sur un plateau le but de Maxime Gonalons. Face à cet indigent spectacle, les supporters nantais ont quitté le stade à la 75e minute, pendant que les Ultras entonnaient "on rentre chez nous", après avoir longtemps appelé le président Waldemar Kita à la démssion. Il faut dire que cette défaite 0-6 constitue le plus lourd revers de l'histoire du FCN.

Acte 2 : le canular à la radio

Quelques minutes après le coup de sifflet final, le président de Nantes, Waldemar Kita, annonçait en direct sur la radio RMC qu’il quittait le club... Fausse joie pour bon nombre de supporters nantais : ll s'agissait en fait d'un petit plaisantin qui se faisait passer pour Kita. 

Acte 3 : la fuite pathétique de Kita

 A 22 h 47, après avoir débattu avec ses joueurs sur leur manque de combativité, Waldermar Kita quitte la Beaujoire... Caché par des bâches installées par des stadiers ! De quoi sourire un peu, tout au bout d'une triste soirée.

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques