Des kippas aux couleurs de l'OM au Vélodrome après l'agression d'un professeur juif à Marseille ?

Des kippas aux couleurs de l'OM au Vélodrome après l'agression d'un professeur juif à Marseille ?

FOOTBALL - Pour contredire Zvi Ammar, président du consistoire israélite de Marseille, qui a demandé aux membres de la communauté juive de ne plus porter leur kippa en public, Haïm Korsia, le grand rabbin de France, appelle à la solidarité affichée des supporters de l'Olympique de Marseille lors du prochain match au Vélodrome. Une initiative qui trouve déjà un certain écho.

Certains considèrent le football comme une religion. Et, pour filer la métaphore, il faudrait alors voir le stade comme un lieu de culte, les chants des supporters comme des prières... Et le maillot comme un signe délibérément ostentatoire. Mais le 20 janvier, date du prochain match de l'OM au Vélodrome (contre Montpellier), il s'agira peut-être d'en ajouter un autre. Pour afficher sa solidarité à la suite de l'agression à la machette d'un enseignant juif par un adolescent radicalisé se réclamant de Daech, mardi, dans la cité phocéenne.

EN SAVOIR + >>  Dissimuler la kippa face au risque terroriste ? Les politiques s'insurgent

Cette initiative est une réplique aux déclarations de Zvi Ammar, président du consistoire israélite de Marseille, qui avait demandé aux membres de la communauté juive de ne plus porter leur kippa en public. "Nous ne devons céder à rien, nous continuerons à porter la kippa", lui a répondu mardi soir, via Twitter, Haïm Korsia, le grand rabbin de France.

Avant de lancer cet appel pour le prendre définitivement à contre pied, ce mercredi, dans les colonnes de La Provence : "Lors du prochain match de l'OM, j'appelle tous les spectateurs à venir avec un couvre-chef quel qu'il soit  : une casquette, un chapeau, un bonnet... Une façon de dire : on est solidaires. Et c'est de solidarité et d'unité dont on a besoin aujourd'hui, croyez-moi."

Du coup, quelques supporters l'ont pris au mot, allant même jusqu'à tweeter des photos de kippas customisées aux couleurs de l'OM. Amen.

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques