Didier Deschamps sur Karim Benzema : "Quelque soit le joueur, je le défends"

Didier Deschamps sur Karim Benzema : "Quelque soit le joueur, je le défends"

EURO – Dans un long entretien accordé à L'Equipe, Didier Deschamps a évoqué le cas controversé de Karim Benzema. Le sélectionneur de l'équipe de France avoue, en filigrane, qu'il souhaiterait s'appuyer sur l'avant-centre du Real Madrid lors du Championnat d'Europe.

La perspective de voir Karim Benzema disputer l'Euro prend de l'épaisseur avec la levée partielle du contrôle judiciaire dans l'affaire de la sextape, ce vendredi, qui empêchait l'attaquant de l'équipe de France de voir Mathieu Valbuena. Dans les colonnes de L'Equipe, Didier Deschamps a pris la défense du Madrilène en invoquant "la présomption d’innocence" tout en évitant soigneusement un début de polémique en attendant la fin du volet judiciaire : "La justice rendra son verdict. Vous me reposerez la question quand il sera sélectionnable. Il faut que mon président le décide."

"Tous les pays nous l'envient"

Un président, Noël Le Graet, qui n'a jamais caché son affection à l'endroit de Benzema. Elle n'a pas changé d'un iota depuis la mise en examen du joueur le 5 novembre dernier. Deschamps est sur la même longueur d'onde. Il a défendu le bilan sportif de l'ancien attaquant de l'OL, régulièrement la cible des critiques, sous la liquette bleue avec 27 buts en 81 sélections. "J’ai envie d’avoir les meilleurs joueurs. Il aurait pu en marquer plus. Mais Cristiano Ronaldo est meilleur au Real Madrid qu’avec le Portugal. Pareil pour Messi avec le Barça et l’Argentine."

A LIRE AUSSI
>>
Affaire de la sextape : son contrôle judiciaire partiellement levé, Karim Benzema voit l'horizon de l'Euro se dégager

L'ex-entraîneur de l'OM élargit son argumentaire au profil atypique de l'avant-centre des Bleus : "Ce ne sera jamais le super buteur, même si on l’attend là-dessus. Il apporte dans la construction. Vous n’êtes pas attaquant du Real pendant cinq ans, avec Mourinho, Ancelotti, Benitez ou Zidane, comme ça. Tous les pays nous l’envient. Quand j’entends que sa Coupe du monde n’est pas réussie, parce qu’on l’attendait sur le match contre l’Allemagne (0-1)…"

Bien malgré lui, Didier Deschamps devrait de nouveau évoquer le cas de Karim Benzema, jeudi prochain, lors de l'annonce de la liste des 23 joueurs retenus pour les matchs amicaux face aux Pays-Bas (25 mars) et la Russie (29 mars). Deux rencontres pour lesquelles Benzema est déjà forfait en raison d'une lésion musculaire à la cuisse droite, contractée le 27 février avec le Real.

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques