Euro 2016 : l'UEFA envisage des matches à huis clos ou délocalisés en cas de menace terroriste précise

Euro 2016 : l'UEFA envisage des matches à huis clos ou délocalisés en cas de menace terroriste précise

TENSION - Plus de trois mois après les terribles attaques qui ont frappé Paris le 13 novembre dernier, tout événement d'ampleur en France est hanté par le spectre du terrorisme. Et à 100 jours du match d'ouverture de l'Euro (le 10 juin), on en apprend un peu plus sur les dispositions prises par l'UEFA en cas de danger imminent.

Il faut malheureusement vivre avec. Même si l'atmosphère paraît mois anxiogène en France depuis plusieurs semaines, personne n'a évidemment oublié cette terrible soirée du 13 novembre dernier. D'ici le début de l'Euro en France (du 10 juin au 10 juillet prochain), l'état d'urgence dans lequel est plongé le pays depuis les attaques devrait être levé, mais l'UEFA, qui organise la compétition, et les autorités resteront évidemment sur leurs gardes.

"On veut être préparé à tout"

Ainsi, à 100 jours du premier match de la compétition (France - Roumanie, au Stade de France), on apprend via Martin Kallen, le directeur du tournoi, qu'un dispositif exceptionnel est d’ores et déjà prévu en cas d'aggravation de la menace terroriste. "Il est possible que des rencontres soient renvoyées, ou débutent à un horaire plus tardif, a notamment expliqué le dirigeant suisse au journal local 24 heures. Il se pourrait aussi que des matches soient déplacés à court terme dans un autre stade ou se déroulent sans public".

Conscient de la difficulté en termes d'organisation et de temps imparti pour contrôler en quelques heures des dizaines de milliers de supporters, Kallen, qui a déjà officié lors des Championnats d'Europe 2004, 2008 et 2012, et l'UEFA envisagent donc des solutions radicales. Mais le directeur de l'Euro 2016 se veut rassurant, car "pour le moment, il n'y a pas de signe montrant une menace spéciale. Mais on veut être préparé à tout." Sage précaution. 

À LIRE AUSSI
>> Euro 2016 : où et quand va jouer l'équipe de France
>> Retrouvez toute l'actu sport de metronews

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques