Fair-play financier : après avoir taclé le PSG, Jean-Michel Aulas… écrit une lettre d’excuse à Nasser Al-Khelaïfi

Fair-play financier : après avoir taclé le PSG, Jean-Michel Aulas… écrit une lettre d’excuse à Nasser Al-Khelaïfi

MERCATO – Jean-Michel Aulas, le président de l’OL, qui a critiqué avec insistance les transferts réalisés par le PSG cet été, a pris la plume pour calmer le jeu avec son homologue parisien.

Qui se souvient qu’il y a un an, Jean-Michel Aulas avait publiquement promis de ne plus parler du PSG ? Le président de l’Olympique lyonnais, lui-même, semble l’avoir oublié, lui qui a critiqué, à de multiples reprises, les transferts réalisés par le club parisien cet été. Et plus particulièrement ceux de Neymar (222 millions d’euros) et de Kylian Mbappé (180 millions, bonus inclus). Rien de moins que les deux transferts les plus onéreux de l’histoire du football. 

En vidéo

Le mercato fou du PSG

Le dirigeant a surtout pointé une infraction, selon lui caractérisée, du fair-play financier, cette réglementation européenne exigeant que les clubs ne dépensent pas plus que ce qu’ils gagnent. De quoi susciter l’ire de Nasser Al-Khelaïfi, son puissant homologue parisien, ce dont le patron de l’OL a bien conscience. La preuve : il a, révèle L’Équipe ce jeudi, écrit une lettre au Qatari… pour finalement s’excuser !

Jean-Michel Aulas n’a pas tardé à réagir, via Twitter comme à son habitude, ce jeudi matin, pour démentir l'information à sa manière, expliquant que c’était "une lettre d’explication et de justification, pas d’excuse"… Il expliquait en tout cas dans son courrier que Paris, par ses transferts, avait dérégulé le marché et provoqué une hausse globale des salaires, et que c’est ce qui l’avait conduit à émettre ses critiques. Pour la petite histoire, le dirigeant lyonnais était allé jusqu’à retweeter (donc cautionner implicitement) une image dépeignant Al-Khelaïfi en kangourou se touchant les testicules, pour illustrer l’attitude du Qatari devant le fair-play financier… Un "tweet formidable", a-t-il dit quand il fut ensuite interrogé sur ce "Kangourou gate".

Nasser Al-Khelaïfi, toujours selon L’Équipe, n’a pas daigné répondre à la lettre. Mercredi, en marge de la présentation officielle de Kylian Mbappé, il a déclaré ceci concernant le fair-play financier : "L’UEFA est la bienvenue dans nos bureaux. On ne cache rien, on est très transparents. Je ne suis pas inquiet. On respecte tous les règlements, de l’UEFA, de la FIFA. Si certains clubs sont mécontents, ce n’est pas mon problème." C’est peu dire, quoi qu’il en soit, que les retrouvailles entre les deux hommes dans la loge présidentielle du Parc des Princes, le 17 septembre à l’occasion de PSG-OL en Ligue 1, s’annoncent glaciales.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le mercato estival 2017

Plus d'articles

Sur le même sujet