FC Nantes : René Girard (enfin) démis de ses fonctions d’entraîneur

FC Nantes : René Girard (enfin) démis de ses fonctions d’entraîneur

FOOTBALL - L'entraîneur de Nantes René Girard a été démis de ses fonctions au lendemain d'une correction historique infligée par Lyon au stade de la Beaujoire (6-0). Il était temps !

C’est fini, mais est-ce que ça avait vraiment commencé ? Jeudi soir, le président du FC Nantes, Waldemar Kita, a officiellement acté le départ de son entraîneur, René Girard, en rompant le contrat signé au mois de mai dernier… À ce moment-là, les supporters criaient, déjà, leur mécontentement de voir débarquer dans leur club, apôtre historique du beau jeu en France, un coach réputé, lui, pour ses préceptes défensifs. Ensuite il y eut cette conférence de presse du 1er septembre, durant laquelle le technicien avait sévèrement taclé le recrutement effectué… par son patron. L’issue, inéluctable, a été accélérée par les résultats sur le terrain.

Le fond a été touché mercredi, lors de la débâcle historique, à domicile, face à l’Olympique lyonnais (0-6). Quel bilan tirer du mandat nantais de Girard ? Une avant-dernière place en classement de la Ligue 1 (à sa venue, il annonçait vouloir "pérenniser le club dans le top 10"), 13 points pris en 15 matchs, un jeu proche du néant intersidéral, un vestiaire rongé par les clans… Aujourd’hui, Waldemar Kita lui cherche un remplaçant aux antipodes, en dehors des frontières françaises. En attendant, Samuel Fenillat, directeur du centre de formation, et Philippe Mao, entraîneur de la CFA, assureront l’intérim. Ironie de l’affaire : Kita, à qui Girard reprochait en creux de ne pas vouloir lâcher d’argent pour renforcer l’équipe, devra débourser 2,8 millions d’euros d’indemnités pour se séparer de lui.

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques