Finalement, Franck Ribéry ne veut pas revenir en équipe de France

Finalement, Franck Ribéry ne veut pas revenir en équipe de France

EQUIPE DE FRANCE – Un jour après avoir entrouvert la porte de l'équipe de France en vue de l'Euro 2016, Franck Ribéry a finalement refermé celle-ci dans un entretien accordé lundi dernier à Yahoo Sport. Le joueur du Bayern Munich explique avoir "tourné cette page" en parlant des Bleus.

Franck Ribéry nous fait tourner en bourrique. Avec lui, c'est un jour blanc, un jour noir. Présent en conférence de presse mardi après-midi en marge du huitième de finale retour de Ligue des champions face à la Juventus, le joueur du Bayern Munich avait légèrement ouvert la porte à un retour en équipe de France en prévision de l'Euro 2016 (10 juin au 10 juillet) qui se déroulera en France l'été prochain. "Je suis là, je reviens bien, je suis content. On verra." Dans le fond, cette réponse énigmatique était évidemment sujette à interprétation, mais elle relançait tout de même le débat quant à un possible come-back de Ribéry chez les Bleus dont il s'est définitivement retiré en août 2014.

"J'ai vraiment envie de me concentrer avec mon club"

Et puis, le feuilleton Franck Ribéry a pris une nouvelle tournure ce mercredi suite à la diffusion d'une interview du joueur à Yahoo Sport , enregistrée lundi, lors de laquelle il contredit totalement ses propos tenus mardi après-midi. Lancé sur ce sujet, le joueur âgé 31 ans balaye d'un revers de la main un hypothétique retour au sein de la sélection nationale.

A LIRE AUSSI >> Quand Franck Ribéry laissait la porte ouverte à un retour en équipe de France

"On m'a déjà pas mal posé cette question. J'ai tourné cette page, j'ai connu des bons moments en équipe de France, il y a eu des moments un peu plus difficiles. Maintenant j'ai vraiment envie de me concentrer avec mon club et de finir mes dernières années de footballeur avec le Bayern." Si cet entretien avait été tourné au lendemain de sa fameuse conférence de presse, on aurait pu comprendre que Ribéry souhaite calmer le jeu en raison de l'emballement médiatique, auquel nous nous sommes également pliés. Du coup, face aux déclarations contradictoires du joueur, on ne sait plus trop à quel saint se vouer.

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques