José Mourinho coûterait très cher à Manchester United…. s’il ne venait pas

José Mourinho coûterait très cher à Manchester United…. s’il ne venait pas

TRANSFERT - José Mourinho aurait déjà signé un pré-contrat avec Manchester United, dont les conditions seraient particulièrement avantageuses pour lui, révèle ce dimanche le très sérieux quotidien espagnol EL Pais.

Si les bons comptes font les bons amis, alors José Mourinho s’entend très bien avec lui-même. On se souvient en effet que l’entraîneur portugais, limogé par Chelsea mi-décembre 2015, avait négocié une sortie royale lui garantissant, selon The Daily Telegraph, de toucher son salaire jusqu’à ce qu’il trouve un nouveau club, les Blues s’étant en outre engagé à compenser une éventuelle future baisse de ses émoluments tout en lui lâchant, au passage, la modique somme de 16,5 millions d’euros d’indemnités.

Un contrat aux petits oignons pour Mou


Eh bien voici que le très sérieux quotidien espagnol El Pais nous apprend ce dimanche que le technicien a déjà signé un pré-contrat avec Manchester United en vue de la saison prochaine. Pré-contrat dont les détails démontrent encore les talents de négociateur du Special One.

Citant des sources au sein même de l’agence GestiFute, appartenant à Jorge Mendes et gérant donc les intérêts de José Mourinho, El Pais indique ainsi que le coach, avant de signer ce document, a tout fait pour se prémunir contre toute volte-face des dirigeants des Red Devils. Car leur accord impliquerait que la nomination de l’ex-entraîneur de Chelsea soit effective le 1er mai, sous peine de devoir débourser 5 millions de livres en contrepartie.

Près de 20 millions d'euros


Mais ce n’est pas tout : au cas où le "Mou" ne serait toujours pas l’entraîneur de Manchester United le 1er juin, les dirigeants devraient alors lui verser 10 millions de livres supplémentaires. Ce qui, en tout, lui rapporterait donc 15 millions de livres, soit 19 millions d’euros.

EN SAVOIR + >> Pendant ce temps, Chelsea va continuer à le payer

Rappelons que le club mancunien, actuel 6e de Premier League et éliminé jeudi par Liverpool (0-2 ; 1-1) en 8es de finale de la Ligue Europa, hésite encore entre le Portugais et Ryan Giggs, actuel adjoint de Louis van Gaal. Sa connaissance de l’effectif et surtout des jeunes pousses du club constitue le principal atout du Gallois. Mais on pensait que sa nomination aurait aussi présenté l’avantage de coûter moins cher que celle de l’expérimenté Mourinho. Lequel aura donc fait en sorte que ce dernier argument n’entre plus en ligne de compte.

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques