Juventus : l'énorme coup de gueule de Patrice Evra

Juventus : l'énorme coup de gueule de Patrice Evra

DirectLCI
FOOTBALL - Déjà distancée dans la course au titre en Serie A, la Juventus, quadruple championne d'Italie en titre, est en crise. En bon leader de vestiaire, Patrice Evra a tiré la sonnette d'alarme.

En France, il reste, dans la mémoire collective, le capitaine de la tristement fameuse grève de Knysna. Depuis, Patrice Evra s'est pourtant illustré autrement : sans son intervention à la mi-temps d'un match de qualification en Biélorussie, où l'équipe de France était alors menée 1-0, la bande à Didier Deschamps n'aurait sans doute pas vu le Brésil à l'été 2014. Les Bleus se sont finalement imposés 2-4 en ce mois de septembre 2013. Et les cadres du groupe avaient ensuite tous souligné le caractère décisif de son intervention dans le vestiaire. Dans ce même registre, l'arrière gauche a encore élevé la voix mercredi soir à Sassuolo, où son club de la Juventus a concédé sa quatrième défaite en dix matchs de Serie A cette saison, au point de devoir déjà renoncer à conserver son titre.

"Vous n'avez pas le droit"

Désormais 12e au classement, à 11 points du leader, l'AS Rome, la Vieille Dame a en effet déjà perdu plus de rencontres que durant tout l'exercice précédent. "Le message que j’adresse à mes coéquipiers, et je le leur ai dit directement après le match, c’est qu’il faut respecter le maillot, a-t-il révélé jeudi soir au micro de Sky Sport 24. Contre Sassuolo, ce n’était pas la vraie Juventus. Vous n'avez pas le droit de faire un match comme celui de samedi face à l'Atalanta (victoire 2-0), et une première mi-temps comme celle à Sassuolo !"

EN SAVOIR + >> Ce qu'a dit Patrice Evra aux Bleus en Biélorussie

En réaction, l'entraîneur, Massimiliano Allegri, a imposé à ses joueurs une mise au vert jusqu'au derby face au Torino samedi. "Certains joueurs ne sont pas assez responsables et, pour ceux-là, une mise au vert pourrait servir, a appuyé l'ex-défenseur de Manchester United. Je ne suis pas un partisan des mises au vert, ça ne fait plaisir à personne de partir, tout le monde a une famille et veut la voir, mais je ne suis pas mécontent. Si le coach et le club estiment que la mise au vert est une solution pour faire changer les choses, alors elle est bienvenue."

À LIRE AUSSI >> Au Brésil, Patrice Evra fait un Knysna à l'envers

Sur sa lancée, Patrice Evra a ainsi tenu à enfoncer le clou et rappeler à ses coéquipiers quelques fondamentaux : "Je n’aime les équipes qui font le yo-yo, qui gagnent, puis perdent, puis regagnent... Ce n’est pas la Juve. Je ne veux pas parler de titre, mais quand tu joues pour la Juve, tu dois toujours y penser. Dès que je me lève le matin, je pense à gagner le Championnat pour la cinquième fois d’affilée, et là on est en train de griller cette possibilité qui serait historique. Je suis très en colère." On n'avait pas remarqué !

Plus d'articles

Sur le même sujet