Le coach de l'équipe olympique du Nigeria, "supplie" pour la libération de sa mère kidnappée

Le coach de l'équipe olympique du Nigeria, "supplie" pour la libération de sa mère kidnappée

DirectLCI
RAPT - Enlevée par des individus lundi, la mère de l'ancien joueur du FC Nantes est toujours introuvable. Samson Siasia a depuis demandé aux ravisseurs de la libérer afin qu'il puisse se "concentrer" sur la qualification du Nigeria pour le tournoi olympique de football à Rio cet été.
Cela n'arrive donc pas qu'en Amérique du Sud. Longtemps réservée à ce continent, la pratique du kidnapping crapuleux pour soutirer de l'argent aux footballeurs tend donc à s'internationaliser. Ainsi, on a appris ce mardi que la mère de l'entraîneur de la sélection olympique de football du Nigeria a été enlevée la veille. Ogere Siasia, 72 ans, a été kidnappée par trois hommes à moto alors qu'elle se trouvait avec son mari dans sa maison à Odoni, dans le Sud du pays. 
 
"Qu'attendent-ils de moi ? Je n'ai pas d'argent"
 
"Je les supplie de libérer ma mère pour que je puisse me concentrer sur ma tâche de qualifier l'équipe nationale masculine des moins de 23 ans pour les Jeux Olympiques à Rio", a notamment déclaré Samson Siasia depuis la Gambie, où il se trouve en stage avec ses joueurs, avant d'affronter le Sénégal dans le cadre des qualifications pour les JO d'été. "Qu'attendent-ils de moi ?, s'est encore interrogé l'ancien joueur du FC Nantes, avec qui il a été champion de France en 1995. Je n'ai pas d'argent, je fais en ce moment mon devoir national".
 
Dans cette région du Nigeria, riche en pétrole, le kidnapping contre rançon est couramment pratiqué par les groupes armés qui visent généralement des hommes d'affaires et des expatriés du secteur pétrolier ou des proches de personnalités célèbres. La plupart des victimes sont libérées en bonne santé une fois la rançon payée nous apprend l'AFP. 
 
À LIRE AUSSI 
>>  Angleterre-France : le football comme réponse aux attentats de Paris >> EN DIRECT - Les dernières évolutions de l'enquête sur les attentats

Plus d'articles