Neymar "souvent capricieux" : Vicente del Bosque critique à son tour la nouvelle star du PSG

Neymar "souvent capricieux" : Vicente del Bosque critique à son tour la nouvelle star du PSG

Neymar au PSG

Voir
TACLE - Alors qu'il attend toujours de pouvoir jouer sous le maillot du Paris Saint-Germain, Neymar alimente plus que jamais les discussions dans la planète foot. L'ancien sélectionneur espagnol Vicente del Bosque a vivement critiqué l'attitude du Brésilien, le qualifiant de joueur "très capricieux" au micro de la Cadena Ser. Selon lui, le Barça peut même "devenir meilleur sans Neymar."

Tout le monde a décidément son mot à dire sur l'arrivée de Neymar au PSG. Alors que l'ensemble du football français (ou presque) se réjouit d'un tel transfert en L1, le son de cloche n'est pas tout à fait le même de l'autre côté des Pyrénées. C'est même un euphémisme. Désormais à la retraite, l'ancien sélectionneur de l'équipe d'Espagne Vicente del Bosque n'a pas été tendre avec la nouvelle recrue parisienne. 


Interrogé par la radio Cadena Ser, l'ancien coach du Real Madrid a fortement critiqué l'attitude de l'international brésilien. "Le club catalan a perdu un joueur qui s'est très souvent montré capricieux" a ainsi déclaré le coach champion du monde (2010) et champion d'Europe (2012). Et lacette perte est loin d'en être une : "Peu importe, le Barça peut devenir une meilleure équipe sans Neymar" ajoute-t-il, tout en reconnaissant que le Championnat espagnol avait toutefois perdu "un grand joueur".

Un transfert déjà critiqué en Europe

Des propos qui s'ajoutent à ceux de Karl-Heinz Rummenigge, le patron du Bayern Munich. Interrogé par Sport-Bild, le boss du club allemand a pointé du doigt le transfert (et surtout le montant) réalisé par le PSG :  "Au cours de l’opération Neymar, je me suis demandé : 'qu’est-ce qui serait le plus important : Neymar ou l’Allianz Arena (le stade dont est propriétaire le Bayern, ndlr) ?' Je dois dire que, pour nous, l’Allianz Arena est beaucoup plus importante, et de loin. Le transfert de Neymar a même coûté plus cher que le total dépensé pour le stade. Nous, le Bayern, devons avoir une philosophie différente : nous ne voulons pas de ça, nous ne pouvons pas faire ça. C’est bien. Nous sommes aussi jugés par le public, nos fans, je pense que c’est la bonne stratégie."


Pour remplacer Neymar au Camp Nou, le Barça vise en priorité le Français du Borussia Dortmund Ousmane Dembélé, mais aussi le meneur de jeu de Liverpool, le Brésilien Philippe Coutinho.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Neymar au PSG

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques