Ligue 1 - Rennes s'offre Ajaccio dans les derniers instants (1-0)

Ligue 1 - Rennes s'offre Ajaccio dans les derniers instants (1-0)

FOOTBALL - Alors qu'il pensait tenir son douzième match sans défaite d'affilée en Ligue 1, le Gazélec Ajaccio a été battu dans le temps additionnel à Rennes (1-0, 90e+1) vendredi soir, en ouverture de la 22e journée. Le défenseur Filippi a marqué contre son camp au terme d'une rencontre riche en occasions.

Pour ceux qui ne connaissent pas vraiment le Gazélec Ajaccio cette saison, apprendre ce vendredi soir que le club entraîné par Thierry Laurey restait sur onze matches sans défaite en Ligue 1 pouvait assurément surprendre. A la vue du match des Corses en Bretagne en cette fin de semaine, cet étonnement a certainement été un brin nuancé.

Au Roazhon Park, les partenaires de l'irréprochable capitaine David Ducourtioux ont certes chuté durant le temps additionnel mais ils ont livré une prestation quasiment exemplaire d'un point de vue collectif. Bien sûr, ils avaient été parfois mis en difficulté par les rushs en solitaire des Juan Fernando Quintero et autre Ousmane Dembelé, mais ces offensives rennaises n'avaient pas atteint durablement l'envie de répondre en groupe des visiteurs.

Maury trompé par son défenseur

Les Ajacciens auraient même pu ouvrir le score par trois fois en première période. Bémol, leur attaquant John Tshibumbu a gaspillé toutes les occasions (6e, 12e, 41e). Bien moins dangereux au retour des vestiaires, les Corses ont dangereusement reculé et ont fini par céder. Le pauvre Clément Maury, auteur de trois parades de haute volée devant Ousmane Dembelé (21e), Romain Danzé (45e+1) et Giovanni Sio (70e), a finalement été trompé par son propre défenseur Roderic Filippi, malheureux buteur contre son camp (1-0, 90e+1).

Pour sa première sur le banc rennais, Rolland Courbis a vécu une soirée compliquée dont il ne faudra retenir que le résultat. Son équipe, déséquilibrée, désordonnée et nerveuse (à l'image d'un Paul-Georges Ntep catastrophique), a affiché beaucoup de lacunes dans l'envie collective. Troisième ce vendredi soir en attendant les autres rencontres du weekend, le Stade Rennais devra assurément progresser pour espérer atteindre une coupe d'Europe cette saison. Le Gazélec, cinq points devant la zone rouge, va pour sa part continuer de craindre le retour des relégables mais il saura au moins qu'il peut s'appuyer sur une belle énergie de groupe. Les vainqueurs d'un soir ne sont pas toujours ceux que l'on croit...

A LIRE AUSSI
>> Rennes : Courbis arrive et prend le poste de Montanier
>> VIDEO - Pour son retour, Gourcuff se fait une sacrée frayeur

Plus d'articles

Les tags

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques