Mais où est David Ngog ? Le Stade de Reims ne sait pas...

Mais où est David Ngog ? Le Stade de Reims ne sait pas...

LIGUE 1 - L'attaquant, formé au PSG et revenu en France cet été en débarquant à Reims, n'a plus donné signe de vie à son club depuis samedi. Et a quitté l'hôtel où il résidait avec ses affaires...

On avait un peu perdu la trace de David Ngog après son départ de France en 2008. Lassé de cirer le banc de son club formateur, le PSG, il s'était engagé dans un périple anglais sans jamais parvenir à s'imposer, ni à Liverpool (2008-11), ni à Bolton (2011-13), ni même à Swansea (2013-14). Mais cette fois, on l'a complètement perdu, au sens premier du verbe. Débarqué à Reims cet été pour se relancer et retrouver du temps de jeu, l'attaquant a soudainement disparu samedi, nous apprend le journal L'Équipe ce vendredi. Et personne dans son club n'est capable de dire, depuis, où il se trouve !

Au salaire où sont payés les joueurs, les cas de disparition sont plutôt rarissimes dans le milieu. Il existe bien quelques cas de footballeurs vivant dans des pays en guerre et profitant d'un déplacement en Occident pour prendre la fuite et découvrir les joies de la vie de sans-papiers. Mais s'agissant d'un ancien international Espoirs français de 25 ans revenant en Ligue 1 après un passage en Premier League, voilà donc de l'inédit.

Son entraîneur Jean-Luc Vasseur ne sait même pas s'il le reverra...

L'histoire commence (ou finit ?) donc samedi. Jusqu'alors, Ngog n'avait disputé qu'un match sous ses nouvelles couleurs. Titulaire contre Toulouse le 13 septembre, il avait d'ailleurs ouvert le score avant de sortir à la 62e minute. Une reprise prometteuse... Reste que ce samedi, alors qu'un rendez-vous est fixé à 8h45 sur le parking du stade Auguste-Delaune en vue du déplacement à Lorient, l'attaquant déclare forfait, par téléphone, à la dernière minute. Le médecin du club se rend donc à l'hôtel où il réside et constate qu'effectivement, le joueur est souffrant. Il s'agit, officiellement, d'une gastro-entérite.

Mais en début de semaine, le joueur ne réapparaît pas et ne décroche pas son téléphone. Ses dirigeants finissent par se rendre à son l'hôtel, demandent à pénétrer dans sa chambre et là... Ni Ngog, ni même ses affaires ! Jeudi matin, alors que ses hommes s'inquiètent, sachant qu'une gastro-entérite ne nécessite pas un si long rétablissement, l'entraîneur s'adresse à eux dans le vestiaire : "Apparemment, David est cloué au lit par un virus. C'est tout ce que je sais." Il ne sait donc pas même dans quel lit. Selon la rumeur, l'attaquant est revenu à Paris, auprès de ses proches, mais personne, à Reims, n'est (encore) en mesure de l'assurer. Son absence, samedi à Metz, est déjà acquise... C'est la seule certitude. Ici, "pas de nouvelles, bonne nouvelle" n'est pas le bon dicton.

Les tags

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques