Médias : un rapprochement Canal-beIN réussi par Bolloré ?

Médias : un rapprochement Canal-beIN réussi par Bolloré ?

ARRANGEMENTS ENTRE AMIS - A en croire le site internet lequipe.fr, Vincent Bolloré serait sur le point de trouver un accord avec les dirigeants de beIN Sports pour un éventuel partenariat. Le propriétaire de Canal + désirerait acheter la chaîne qatarienne, ou au moins la diffuser, et aurait réuni les dirigeants de la LFP ce vendredi pour les rassurer.

L'heure n'est pas à la panade à Canal Plus. L'une des principales sources d'abonnées, la fameuse offre sportive, n'est plus aussi attractive que par le passé. La raison est la concurrence venue du Qatar ces dernières années, beIN Sports lui ayant chipé les droits télé de la Liga, de la Bundesliga, de la Serie A et d'une bonne partie de la Ligue 1.

Plus récemment, Canal Plus a perdu son dernier "joyau" puisque les droits de la Premier League ont été rachetés par le groupe Atlice. Ajoutez à cela une chute vertigineuse du niveau de la très frileuse Ligue 1 et vous obtenez le constat anxiogène du groupe désormais possédé par Vincent Bolloré.

Ce dernier, comme l'indiquait le journal Liberation la semaine dernière, aurait entrepris des démarches pour négocier un rapprochement entre sa chaîne et beIN Sports. Avec deux possibilités : un rachat pur et simple, estimé à quelques 500 millions d'euros, ou un accord pour devenir le distributeur exécutif de l'entité qatarienne, plan également imaginé par Orange et Free. Mais, preuve que le dossier avancerait dans le bon sens pour celui dont la fortune colossale est estimée à 7 milliards d'euros, le site internet lequipe.fr affirme ce vendredi soir qu'il aurait réuni les dirigeants de la LFP dans la journée pour leur détailler les plans de la future collaboration entre Canal et beIN : soit les deux pourvoyeurs de fonds des clubs français.

Bolloré soumis à l'Autorité de la Concurrence

Si les deux chaînes deviennent partenaires, elles devraient logiquement arrêter de faire monter les enchères des droits télé en France. Pour rappel, la LFP avait réussi un coup de maître en décrochant un contrat jusqu'en 2020 lui permettant de récolter un pactole de 626 millions d'euros cette saison, qui deviendront 748,5 lors de la prochaine... Vincent Bolloré aurait donc désiré rassurer tout son monde et se serait notamment entretenu, dans les locaux de Vivendi, avec Frédéric Thiriez et Jean-Michel Aulas, respectivement présidents de la LFP et de l'OL.

A cette heure-ci, et puisque tout cela est encore à mettre au conditionnel, l'instance tricolore n'a pas commenté l'information. Mais on imagine mal qu'elle puisse applaudir une telle opération. Cette dernière comptera peut-être sur un coup de pouce de l'Autorité de la Concurrence, autorité indépendante qui a pour charge de lutter contre les pratiques anticoncurrentielles et qui sera sollicité pour accepter, ou refuser, le prétendu arrangement entre Canal plus et beIN Sports.

A LIRE AUSSI
>> Euro 2016 : beIN Sports a tous les droits, TF1 et M6 se partagent "le clair"
>> "Les Guignols" : quand les internautes reprochent à Bolloré d'avoir tué le programme
>> Vincent Bolloré se fait tailler un costard dans "Le Petit Journal"

Les tags

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques