Mercato : après de longs mois de flou et de contestation, Wenger reste finalement à Arsenal

PROLONGATION - Au terme d'un suspense long de plusieurs mois, Arsène Wenger poursuit finalement l’aventure à Arsenal. À 67 ans, l’entraîneur français, qui sort d'une saison ponctuée par une 5e place décevante malgré un succès en Coupe d'Angleterre, a prolongé de deux ans son contrat avec les Gunners ce mercredi.

Après de longs mois d’incertitude, sur fond de polémique avec d’un côté les partisans et les opposants, Arsène Wenger a prolongé de deux ans son contrat avec Arsenal ce mercredi. À 67 ans, l’entraîneur français poursuit donc l’aventure au sein du club londonien, une idylle qui dure depuis maintenant 21 ans -l’Alsacien est en poste comme coach des Gunners depuis 1996.


Cet accord intervient quatre jours après le sacre d’Arsenal en Coupe d’Angleterre face au rival londonien Chelsea (2-1). Quelques minutes après avoir apposé sa signature sur le nouveau contrat, le technicien français a eu un mot pour sa direction. "Je remercie Stan (Kroenke, le propriétaire, NDLR) et le conseil  d'administration de leur soutien dans notre quête de trophées. C'est ce que nous voulons tous et je sais que c'est ce que les fans veulent partout dans le monde." "J'aime ce club et je regarde l'avenir avec optimisme et excitation" a ajouté Wenger. "C'est un bon groupe de joueurs et avec quelques renforts, nous pouvons  avoir encore plus de succès. Nous sommes concentrés pour tenter de gagner le  titre, et ce sera notre objectif cet été et cette saison", a également déclaré le manager. 

L'objectif "Ligue des champions" manqué

Très critiqué depuis maintenant plusieurs saisons pour l’absence de trophées majeurs, Arsène Wenger a réalisé une saison décevante de l’avis de beaucoup d’observateurs et supporters des Gunners. Pour la première fois depuis vingt ans, son équipe n'a fini qu'à la cinquième place de la Premier league, manquant par la même occasion la qualification pour la prestigieuse Ligue des champions. Dans le même temps, l’ancien club de Thierry Henry n’a pas pu faire mieux qu’un huitième de finale dans cette C1, échouant lamentablement face l’ogre allemand, le Bayern Munich (5-1, 5-1).


Résultat : ces dernières semaines, de nombreux supporters ont manifesté leur mécontentement et ont boycotté l’enceinte des Gunners, l’Emirates Stadium, appelant au départ d’Arsène Wenger.

Arsène est la meilleure personne pour nous aider à gagner des trophées.Stan Kroenke, le propriétaire d'Arsenal

De son côté, le propriétaire des Gunners, Stan Kroenke, considère que son coach est "la meilleure personne" pour ambitionner de remporter "la Premier League et les quatre trophées majeurs en Europe. C'est ce que les fans, les joueurs, l'encadrement,  l'entraîneur et le conseil d'administration veulent. Nous ne nous reposerons  pas tant que ce n'est pas atteint."

Arsène Wenger à Arsenal : les six dates fortes de son règne

En près de 21 ans passés à Arsenal, l’ancien coach de Monaco a remporté trois titres de champions d’Angleterre, le dernier en 2004 -la fameuse saison des "Invicibles"- et sept Coupes d'Angleterre, un record absolu.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le mercato estival 2017

Plus d'articles

Sur le même sujet