Mercato : le président de Nice compte sur Ben Arfa la saison prochaine

Mercato : le président de Nice compte sur Ben Arfa la saison prochaine

FOOTBALL - Auteur d'une première partie de saison remarquée en L1 et fortement mise en lumière, Hatem Ben Arfa semble avoir tapé dans l'oeil de plusieurs formations. Mais l'OGC Nice entend bien le conserver la saison prochaine. Il faudra pour cela convaincre le créateur de signer un nouveau contrat.

Partira ? Partira pas ? Les interrogations existent autour de l'avenir d'Hatem Ben Arfa à Nice et elles sont nombreuses. Elles ne concernent pas le mercato hivernal actuel, le joueur n'ayant aucun intérêt à quitter un club qui le met tant en valeur à cinq mois de l'Euro 2016, mais plutôt la prochaine fenêtre estivale des transferts. En juin prochain, le contrat de Ben Arfa à Nice aura expiré et il lui faudra dès lors prendre une décision.

Ce dernier, pour ne froisser personne et parce qu'il ne connaît pas forcément très bien encore les possibilités qui s(er)ont les siennes, n'a pas daigné communiquer sur son avenir. Qu'à cela ne tienne, son actuel président s'est exprimé à ce sujet ce vendredi devant la presse. Et, sans véritable surprise, Jean-Pierre Rivère a annoncé qu'il souhaitait voir "HBA" rempiler pour la saison prochaine. "Hatem ? Notre souhait reste de le conserver, comme d’autres joueurs. Nous ne sommes pas seuls mais avons des atouts", a affirmé le dirigeant azuréen lors d'une conférence.

Le Gym joue pour lui

Parmi "les atouts" dont parle Rivère, on peut décemment penser au statut dont jouit le milieu tricolore depuis le début de la saison. Sur la Côte d'Azur, Hatem Ben Arfa est la véritable vedette du club, adulé par les supporters et surtout mis en valeur par ses coéquipiers. Qu'il soit positionné en meneur ou au poste d'avant-centre, l'ancien Lyonnais et Marseillais profite d'un système et d'un collectif qui font tout pour lui faciliter la tâche. A cet effet, le travail des trois milieux Nampalys Mendy, Jean Michael Seri et Vincent Koziello est remarquable. 

A l'image d'un Cristiano Ronaldo au Real Madrid, Ben Arfa peut se permettre à Nice de vampiriser toutes les frappes, toutes les occasions, tous les dribbles sans être (pour l'instant) jamais remis en cause. Ce statut privilégié est peut-être l'un des éléments qui lui manquait partout où il est passé dans sa carrière et explique sûrement pourquoi il s'amuse tant avec les Aiglons depuis plusieurs mois. Changer d'air l'été prochain pour rejoindre une formation plus huppée pourrait s'accompagner de la perte de ce privilège et, eu égard à son parcours professionnel, il n'est pas sûr que ce soit un choix judicieux. Wait and see...

A LIRE AUSSI
>> L1 : Nice et Ben Arfa confirment
>> L1 : Deux penalties sauvent Nice contre Angers (2-1)

Les tags

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques