Mercato OM : "Thauvin n'est pas un joueur que j'ai demandé", lâche Michel

Mercato OM : "Thauvin n'est pas un joueur que j'ai demandé", lâche Michel

TRANSFERTS - En conférence de presse ce lundi, Michel, l'entraîneur de l'OM, a évoqué la fin du mercato marseillais, décrivant quelque chose comme de la friture sur la ligne entre lui et son président, Vincent Labrune.

Décidément, l'ombre de Marcelo Bielsa n'en finit plus de planer sur l'Olympique de Marseille. La comparaison entre l'impétueux Argentin et son successeur espagnol, Michel, demeure un réflexe chez les supporters, qui scandent le nom d'El Loco et affichent des portraits de lui au Vélodrome dès que le bateau tangue, c'est-à-dire assez souvent cette saison. Ce lundi, on a d'ailleurs encore fait le rapprochement entre les deux hommes, mais cette fois en écoutant l'actuel entraîneur de l'OM parler du mercato hivernal. Car, s'il n'est pas allé jusqu'à descendre en flammes le travail de son président dans ce domaine, comme l'avait fait Bielsa face aux médias en début de saison dernière, Michel a tout de même émis de premières critiques publiques, qui diffusent l'idée d'un malaise.

Michel : "Moi, j'ai toujours besoin d'un attaquant"

"Thauvin n'est pas un joueur que j'ai demandé, même si tout bon joueur est le bienvenu. Il peut jouer à plusieurs postes. Cela aurait été mieux de l'avoir plus tôt cette saison... Mais moi, j'ai toujours besoin d’un attaquant. D'autres joueurs ont été évoqués pour améliorer l'effectif et ne sont pas venus... Thauvin est un joueur intéressant mais je n’ai pas demandé sa venue. Je ne pensais pas qu’il puisse revenir au bout de quatre mois. J'avais demandé un profil différent, un buteur pour combler les manques de mon équipe, c'est un bon joueur mais ce n’est pas celui que j’avais demandé", a-t-il lourdement insisté. Avant de préciser, au cas où : "Mais le président fait son travail. Je n'ai d’opinion publique à donner sur son soutien." On ajoutera qu'un clash qui ne dit pas son nom reste quand même un clash.

À (RE)LIRE AUSSI >>  OM : Marcelo Bielsa dézingue sa direction !

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques