Personne n'avait fait mieux depuis 40 ans (même pas Neymar) : les statistiques folles de Radamel Falcao en sept matches

DirectLCI
PROLIFIQUE – Vendredi soir, Radamel Falcao a été l’un des grands artisans de la victoire de Monaco face à Lille, inscrivant un doublé. Une performance dans la lignée de ses précédentes prestations en Ligue 1. La preuve en statistiques.

Les supporters monégasques sont orphelins de Kylian Mbappé, transféré au PSG en toute fin de mercato. Heureusement, ils peuvent compter sur la forme étincelante de leur canonnier Radamel Falcao. Auteur d’un doublé contre le LOSC vendredi soir, l’attaquant colombien réalise un début de saison pour le moins tonitruant. Et il suffit d’observer de plus près ses statistiques pour s’en convaincre. 


Celui que l’on surnomme "El Tigre" est impliqué sur 57% des réalisations de l’AS Monaco en Ligue 1. Il a déjà inscrit 11 buts et 1 passe décisive après seulement sept journées, laissant Edinson Cavani à quatre longueurs au classement des meilleurs buteurs. Une performance de haute-voltige. Depuis 1974, c’est le premier joueur à atteindre ce nombre de réalisations à ce stade de la compétition, frôlant le record détenu par Carlos Bianchi. A l’époque, ce dernier était parvenu à inscrire 12 buts avec Reims après sept rencontres. 

11 buts pour seulement... 12 tirs cadrés

Autre preuve de son efficacité chirurgicale dans la zone de vérité : avec 11 buts pour seulement 12 tirs cadrés, Falcao ne laisse (presque) aucune chance aux gardiens adverses. Pour le moment, seul le Messin Thomas Didillon est parvenu à stopper une de ses frappes cadrées. Interrogé en zone mixte vendredi soir après la victoire contre Lille (0-4), l’attaquant monégasque était tout sourire : "C'est un grand moment de ma carrière. J'ai beaucoup prié pour vivre ce moment et marquer ce nombre de buts et jouer tous les matches. Même le Radamel de Porto ne marquait pas autant". 


Après avoir été victime d'une grave lésion du ligament croisé en 2014, l’artilleur monégasque a réussi progressivement à revenir à son meilleur niveau. Grand artisan du titre de champion de France de l’AS Monaco la saison dernière, il démarre ce nouvel exercice sur les chapeaux de roues. "Pourvu que ca dure", espèrent de tout coeur ses supporters. 

Plus d'articles

Sur le même sujet