Investissement, mercato, supporters : McCourt dévoile ses ambitions

RENOUVEAU – Devenu officiellement le nouveau propriétaire de l’Olympique de Marseille lundi soir, Frank McCourt a dévoilé ce mardi, dans un entretien accordé à L’Equipe, ses ambitions à la tête du club olympien.

Le changement, c’est maintenant. Après des semaines de négociations exclusives avec Margarita Louis-Dreyfus, Frank McCourt est devenu officiellement le nouveau propriétaire de l’Olympique de Marseille lundi soir. Une arrivée particulièrement espérée par les supporters phocéens qui attendent de l’homme d’affaires américain qu’il permette à l’OM de renouer avec son glorieux passé. Cela passera forcément par des investissements conséquents. Dans un entretien accordé à L’Equipe ce mardi, le nouvel patron de l’Olympique de Marseille révèle ses ambitions et dévoile la façon dont il souhaite gérer son nouveau club. Morceaux choisis.

Son investissement à l’Olympique de Marseille :

"Je me prépare à investir plus de 200 millions d'euros sur quatre ans, c'est plus que lors des vingt dernières années. Avec pour objectif de gagner à nouveau le Championnat. Il n'y a pas de limites, on a un projet avec des buts spécifiques et il s'agit d'être agressif. On va être intelligent sur la manière de faire. Où vais-je investir ? Surtout les joueurs. On va bien sûr investir également sur l'organisation du club mais je m'intéresse en priorité à ce qui parle aux fans. On veut également développer les jeunes talents, le centre de formation est très important."

Ses priorités en matière de recrutement :

"Je veux attirer les bons joueurs pour gagner. Si ce sont des stars, très bien. Mais je veux aussi des joueurs qui vont devenir des stars en gagnant pour l'OM. Si on a la bonne star, ça aide. Si on a la mauvaise, ça n'aide pas. On a besoin de construire un projet gagnant et on a donc besoin de bons joueurs. Quand on gagne, tout le monde est une star. Je ne suis pas le directeur sportif ni l'entraîneur mais je leur donnerai les moyens."

Son nouvel organigramme :

"Jacques-Henri Eyraud est le président de l’OM avec toutes les responsabilités qui vont avec. Il est mes yeux et mes oreilles à Marseille. C'est pour ça qu'il est là-bas. Tout le monde doit savoir qu'il me représente en tant que président. On a une très bonne communication, il connaît mes priorités et est très efficace pour les atteindre. Un nouveau coach ? Ce n'est pas approprié de parler de ces choses alors qu'on a une équipe en place. C'est pareil pour le directeur sportif. Je vais impliquer mon fils aîné Drew et un conseiller externe, Barry Cohen, qui gère nos bureaux familiaux aux Etats-Unis et sera en lien avec Jacques-Henri. Je vois ce projet à très long terme et il est donc important d'avoir mon fils, qui est très sportif et a une grande connaissance du sport. L'idée, ce serait qu'un jour, il me succède."

La gestion du Vélodrome et des supporters :

"Devenir propriétaire du stade, ce n'est pas une ambition. Je veux créer une grande expérience pour les fans. Je ne comprends pas comment quelqu'un voudrait être propriétaire d'une équipe dont les fans ne sont pas passionnés. C'est un privilège. Le sport, c'est la gagne. Et pour gagner, il faut la passion. La passion des Marseillais est un avantage énorme pour cette équipe. Il y a eu des moments difficiles dernièrement et j'en suis conscient. Je voudrais leur dire "merci" pour leur loyauté et leur soutien, ça montre la force de la marque et leur importance. Je veux que cette loyauté soit récompensée."

La concurrence avec le PSG :

"J'ai des contacts avec Nasser mais pas directement. J'espère le voir ce week-end et passer un peu de temps avec lui. Il comprend l'importance de cette rivalité qui doit être au top. J'ai vraiment hâte qu'on soit dimanche et j'attends surtout le match à Marseille."

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques