OM : Michel débarqué avant la fin de la semaine ?

OM : Michel débarqué avant la fin de la semaine ?

DEPART – Toujours en poste malgré la défaite subie par l’OM face au Stade Rennais avant la trêve internationale (5-2), Michel pourrait ne pas être présent sur le banc de touche de l’Olympique de Marseille dimanche après-midi contre Bastia selon La Provence.

"Avec Michel, on est parti ensemble, on va finir ensemble", disait Vincent Labrune au soir de la débâcle de l’Olympique de Marseille face au Stade Rennais (5-2). Cette phrase lâchée par le président de l’OM, il y a dix jours, ressemblait davantage à un soutien désespéré qu’à une véritable volonté de conserver le technicien espagnol jusqu’à la fin de la saison. Car Marseille va mal. Très mal même.

Et s’il ne reste plus que sept matches de Championnat à disputer d’ici à la fin de la saison, la situation sportive du club phocéen devient véritablement problématique. L’OM a longtemps cru pouvoir jouer l’Europe, mais au rythme auquel il avance, c’est davantage la lutte pour le maintien qui se profile, puisque les partenaires de Lassana Diarra possèdent seulement six points d’avance sur le Gazélec Ajaccio, premier relégable.

Un entraîneur français libre de tout contrat pour remplacer Michel ?

Face à cette crise de résultats, les dirigeants de l’Olympique de Marseille songent de plus en plus à se séparer de Michel. D’après La Provence , il se pourrait même que l’entraîneur de l’OM ne soit pas présent sur le banc de touche dimanche après-midi contre Bastia.

Reste à savoir sous quelle forme les dirigeants marseillais comptent éjecter l’Espagnol, puisqu’ils ne sont pas décidés à lui verser des indemnités de licenciement compte tenu de la situation financière très délicate de leur club, tandis que Michel ne semble toujours pas enclin à partir de son propre fait. Un sacré casse-tête à résoudre en perspective. Et si, par magie, l’OM parvenait à limoger son coach, la piste menant à un entraîneur français libre de tout contrat serait alors étudiée, selon La Provence , afin de provoquer un ultime électrochoc. Celui de la dernière chance.

A LIRE AUSSI >> "Ici, ils semblent un peu plus détendus" : Steven Fletcher tacle les entraînements de l'OM 

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques