OM : Vincent Labrune protégé par la police ?

OM : Vincent Labrune protégé par la police ?

LIGUE 1 - C'est la débandade à Marseille. Après le cuisant revers encaissé au Vélodrome (2-5) vendredi, la colère des supporters marseillais est à son comble. Au point que les autorités envisageraient, selon L'Equipe de ce dimanche, de surveiller son domicile.

La situation est devenue extrêmement tendue à Marseille. A son incapacité à s'imposer au Vélodrome depuis le mois de septembre dernier, l'OM (11e de L1) a rajouté une propension à prendre de mémorables roustes. La "manita" infligée vendredi par Rennes (2-5) a littéralement fait dégoupiller les fans marseillais qui ont invectivé (encore un peu plus) la propriétaire, Margarita Louis-Dreyfus, et le président Vincent Labrune.

Sous escorte policière


Une fois la rencontre terminée, "près de 500 fans ont attendu de pied ferme les joueurs et le staff", raconte La Provence , tandis que deux d'entre eux devaient être présentés au parquet dans la matinée "pour avoir lancé des projectiles sur les forces de l'ordre au moment de l'entrée du bus des joueurs de l'Olympique de Marseille".

C'est dans ce climat délétère que L'Equipe de ce dimanche révèle que les autorités de la cité phocéenne, "vu les nombreuses menaces reçues par le président marseillais, (...) envisagent une protection devant chez lui". Le président Vincent Labrune, cible privilégiée des supporters courroucés, avait déjà dû être escorté par la police vendredi, pour effectuer le trajet entre le stade et son domicile, précise le quotidien sportif.
 

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques