Pays-Bas - France : Matuidi capitaine, Mandanda et Payet titulaires

Pays-Bas - France : Matuidi capitaine, Mandanda et Payet titulaires

FOOTBALL - Malgré le lourd contexte qui l’entoure, le match amical entre les Pays-Bas et la France aura bien lieu vendredi soir. A cette occasion, Didier Deschamps alignera un onze de départ étonnant, qui tiendra à la fois compte des pépins physiques, de besoin de voir le plus de monde possible à l'oeuvre et de la recherche d’automatismes.

"Vous ne voyez rien non plus ?" Didier Deschamps est un sélectionneur de l’équipe de France qui pousse son sens du détail jusqu’à se soucier de la luminosité des images de l’entraînement captées par les médias. Quelques minutes plus tard, les projecteurs s’allumeront. Quelques minutes auparavant, en fin de conférence de presse de veille de match, il s’était montré tout aussi attentionné : "Vous ne me posez pas la question mais je vous le dis quand même, Hugo Lloris, Bacary Sagna, Yohan Cabaye et Kingsley Coman seront ménagés" et "ne sont donc pas concernés" par le Pays-Bas - France de vendredi.

Toujours aussi taquin, le coach a ensuite lâché : "Le reste, vous le verrez pendant la séance." Un confrère a rétorqué : "Mais elle n’est pas à huis-clos ?" Réponse de DD : "Pas pour vous !" Comme d'habitude, plusieurs yeux indiscrets ont en effet scruté l’opposition de fin de séance, sorte de répétition générale avant une rencontre. Et, si le sélectionneur s’est évertué à brouiller les pistes, il a fini par aligner, en seconde période de ce mini-match, un onze assimilable à celui qui débutera : Mandanda – Jallet, Varane, Koscielny, Evra – Pogba, Diarra, Matuidi (cap.) – Griezmann, Giroud, Payet. Ce dernier ayant à la fois beaucoup à perdre et à gagner.

EN SAVOIR +
>> Suivez le match en direct avec metronews
>>  Le match Pays-Bas - France perdu au milieu des hommages à Johan Cruyff et aux victimes des attentats de Bruxelles

Cabaye et Sagna gardés au chaud pour la Russie

Concernant les deux gardiens (le n°3 Benoît Costil faisant presque office de coach de complément), qu’on a vus s’entraîner exactement de la même manière, le coach a dit ceci : "Hugo n’a rien du tout (aucun problème physique, ndlr). Mais entre le besoin et l’utilité de donner du temps de jeu à Steve et le fait que Hugo ait été très sollicité avec Tottenham, j’ai décidé de donner ce match à Steve. Je le lui aurais donné quand même mais là, comme il est en pleine forme et que Hugo a besoin de se régénérer, ce choix m’a semblé opportun."

Kingsley Coman n’a même pas pris part à la dernière séance d’entraînement. Bacary Sagna et Yohan Cabaye, eux, se sont contentés de quelques tours de terrain. Ils ont "de petits soucis", dixit Didier Deschamps, et sont donc gardés au chaud pour le France-Russie de mardi. Pour le reste, on aura vu Diarra, Sakho, Mandanda et Matuidi débarquer sur le terrain morts de rire, Martial faire la moue en lançant un "il fait sombre" (décidément), puis toute la troupe s’échauffer dans un silence hyper studieux. Bonne humeur et concentration. Le cocktail des champions.

Plus d'articles

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques