PSG : après son dérapage sur Periscope et ses excuses, le plus dur commence pour Serge Aurier

PSG : après son dérapage sur Periscope et ses excuses, le plus dur commence pour Serge Aurier

POLÉMIQUE - Mis à pied à titre conservatoire et donc privé du PSG - Chelsea en Ligue des champions mardi, le défenseur ivoirien attend désormais sa sanction définitive. Surtout, Serge Aurier va devoir affronter les conséquences de sa sortie insultante au sein du club parisien.

"Impardonnable" et prêt à "assumer toutes les conséquences". Voilà résumée en quelques mots la teneur des excuses livrées dimanche soir par Serge Aurier, après la diffusion sur Periscope de ses propos polémiques au cours desquels il traite notamment Laurent Blanc de "fiotte" et égratigne plusieurs de ses coéquipiers. Un mea culpa emprunt d'une contrition nécessaire, tant le défenseur latéral du PSG sait qu'il va encore être secoué plusieurs semaines par les remous de cette sombre affaire.

EN SAVOIR + >>  VIDÉO - Les excuses de Serge Aurier

Car en plus d'attendre désormais sa sanction définitive, on se dirige plus vers une suspension que vers le licenciement souhaité par plusieurs observateurs, Aurier va aussi devoir affronter la colère de son coach et de ses partenaires, qui n'ont évidemment pas du tout goûté l'épisode... Dans L'Equipe de lundi, on apprend ainsi que Thiago Silva, pourtant cité par l'Ivoirien comme un de ses "gars sûrs" (un pote), "n'a pas apprécié d'être cité" dans la séquence qui fait scandale.

La conférence de presse de Laurent Blanc lundi après-midi est très attendue

Quant à Zlatan Ibrahimovic, s'il n'a pas visiblement pas bronché lorsqu'il a appris dimanche au Camp des Loges la véracité des propos tenus dans cette vidéo (dont il a d'ailleurs demandé une traduction), il devrait tout de même demander des explications à l'intéressé lorsqu'il fera son retour dans l'équipe. Et quand on sait que le Suédois est le baromètre du vestiaire parisien, Aurier aura tout intérêt à ne pas rater son oral de rattrapage... Même chose avec Laurent Blanc, dont l'autorité et la réputation viennent d'être mises à mal alors qu'il venait justement d'être conforter par le PSG et de prolonger son contrat jusqu'en 2018.

L'entraîneur parisien ne devrait d'ailleurs sans doute pas mâcher ses mots au cours de la traditionnelle conférence de presse (lundi à 14 heures) qui précédera le 8e de finale de Ligue des champions face à Chelsea mardi (20 h 45). Un match dont est d’ores et déjà privé Aurier, qui devra tout de même, à terme, faire aussi face aux supporters parisiens. Et l'on peut déjà prévoir que son retour au Parc des Princes, après tout de même quelques matches de suspension à prévoir, se fera sous les huées. Qui d'ailleurs ne devraient pas s'arrêter de sitôt.

À LIRE AUSSI
>>  Zlatan, Thiago Silva, Blanc... : ce que Aurier a dit d'eux dans sa vidéo
>> Avant PSG-Chelsea et après "l'Auriergate", suivez la conférence de presse de Blanc
>> Retrouvez ici toute l'actu sport de metronews

Et aussi

Les tags

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques