PSG : avec qui Serge Aurier va-t-il se pointer à son entretien préalable ?

PSG : avec qui Serge Aurier va-t-il se pointer à son entretien préalable ?

FOOTBALL - Mis à pied à titre conservatoire par le PSG après ses insultes sur le réseau social Périscope, Serge Aurier sera reçu lundi par ses dirigeants. Un rendez-vous durant lequel il sera accompagné d'un salarié du club parisien pour l'aider à défendre sa cause. Mais qui ?

Une lionne qui rugit, accompagnée de cinq bras musclés, un petit doigt en l'air et deux mains en train de prier. Une photo et des smileys postés vendredi sur son compte Instagram. C'est, à ce jour, la seule réaction publique de Serge Aurier depuis qu'a éclaté l'affaire qui porte son nom, consécutive à ses insultes sur le réseau social Periscope le weekend dernier. Et qui a abouti à sa mise à pied à titre conservatoire. Sa sanction lui sera directement signifiée lundi par Jean-Claude Blanc et Olivier Létang, le directeur général et le directeur sportif adjoint du PSG, à l'occasion d'un entretien préalable. Auquel l'arrière droit se rendra accompagné du salarié du club de son choix. Mais lequel ? Voici quelques suggestions.

💪🏿💪🏿💪🏿💪🏿💪🏿☝🏽️🙏🏾......

Une photo publiée par Serge Aurier (@thecrazychild93) le

Avec Adrien Rabiot ou Layvin Kurzawa
Selon L'Équipe, c'est avec l'un de ses deux meilleurs potes de vestiaire qu'il envisagerait de s'y rendre. Une bonne idée, si jamais il ne se sent pas d'assumer ses propos devant le groupe et espère se faire lourder. En effet, le premier est un habitué des sorties médiatiques tapageuses, qui ont souvent énervé son président Nasser Al-Khelaïfi . Alors que le second s'est fait connaître du grand public en chambrant lamentablement les Espoirs suédois, ce qu'il a payé au prix fort . Pas étonnant, dès lors, que ces deux-là n'aient rien vu de mal dans les propos d'Aurier sur Periscope. Ce serait, en outre, l'occasion de faire un petit concert improvisé dans le bureau de Jean-Claude Blanc.

Avec Zlatan Ibrahimovic
Si, à l'inverse, son idée est de renverser la vapeur, autant qu'il frappe un grand coup en se rendant à ce rendez-vous avec le patron du vestiaire, capable d'envoyer Edinson Cavani sur le banc pendant de longues semaines à cause de deux jours de vacances supplémentaires obtenus... avec l'accord du club. Une manière, aussi, pour Aurier d'indiquer que lui aussi "prend les c... de Zlatan, il prend tout", et donc de dire à ses dirigeants qu'il n'y a rien de mal à cela, finalement.

A VOIR AUSSI >> VIDÉO - "Je suis impardonnable", s'excuse Serge Aurier après sa vidéo polémique

Avec Laurent Blanc
Traité de "fiotte" par son latéral droit, l'entraîneur du PSG a d'abord admis, lundi dernier, qu'il l'avait "pris très mal". Et puis, vendredi, changement brutal de ton. "Le temps fait son effet", lâchait-il dans un drôle de sourire. Avant de tenir des propos énigmatiques : "J"espère ne pas devenir quelqu’un de radical. Vous verrez la suite." Et si le coach allait jusqu'à se rendre à cet entretien avec son joueur, pour le réhabiliter lui-même ? Cela demanderait, après tout, un certain courage. Pour ne pas dire une certaine virilité.

A LIRE AUSSI >>  Blanc : "Aurier ? Le temps fait son effet..."

► Avec Blaise Matuidi
Dès mardi soir, Nasser Al-Khelaïfi assurait que "la décision pour Serge a été prise". Ce qui, à ce moment de la semaine, n'augurait rien de bon pour l'Ivoirien. Et ce qui explique aussi pourquoi Blaise Matuidi a jugé bon de venir à sa rescousse samedi : "Je pense qu'il y aura une discussion avec le coach et j'espère que ce sera positif. On a besoin de lui sur le terrain comme en dehors. Après, je ne suis pas le président. Je parle en tant que joueur et en tant qu'ami." Un discours qu'il pourrait développer de vive voix lundi devant ses dirigeants. Lesquels ne seraient pas insensibles aux arguments de ce poids lourd du vestiaire, qui indiqueraient que ses coéquipiers acceptent désormais son retour. Il faudrait sans doute au moins cela pour que le club revoie son jugement.

EN SAVOIR + >>  Pour Matuidi, le PSG "a besoin" de Serge Aurier, "l'ami de tout le vestiaire"

► Avec le community manager du PSG
Pour qu'il mette la pression en diffusant en direct l'entretien sur le compte Periscope officiel du club.

Les tags

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques