Mondial 2018 : qualifiée, éliminée ou en barrages, les cas de figure possibles pour l'équipe de France

DirectLCI
CALCULS - À l'approche de ses deux derniers matches de qualification pour le Mondial 2018, l'équipe de France a son avenir en main. Toutefois, si les hommes de Deschamps venaient à être accrochés contre la Bulgarie samedi (20h45), il faudrait sortir la calculette. LCI a relevé tous les scénarii possibles et envisageables.

Deux matches. L'équipe de France joue son avenir sur deux rencontres. Accrochés par le Luxembourg (0-0), les Bleus ont toutes les cartes s'ils veulent se qualifier directement pour la Coupe du monde en Russie au mois de juin prochain. Pour l'heure, la France est en tête du groupe A avec un point d'avance sur la Suède, trois sur les Pays-Bas et quatre sur la Bulgarie. Deux victoires face aux Bulgares ce samedi (20h45) et aux Biélorusses mardi lui assureraient mathématiquement de s'envoler pour la Russie. Mais elle pourra certainement se permettre un petit accroc, en fonction des résultats de ses adversaires.


Qualification, élimination ou barrages... Pour y voir plus clair, LCI a passé en revue tous les scénarii possibles qui se présentent aux hommes de Didier Deschamps dans ce sprint final.

La France qualifiée si...

Les Bleus peuvent valider leur ticket pour la Russie dès samedi soir, s'ils battent la Bulgarie à Sofia et que parallèlement la Suède s'incline à domicile face au Luxembourg. La rencontre Suède-Luxembourg se jouant à 18h, les hommes de Deschamps seront fixés avant même le coup d'envoi de leur match. Tout autre résultat qu'une victoire luxembourgeoise les empêchera d'empocher leur billet pour la Russie et il faudrait alors patienter jusqu'à mardi. 


Si deux victoires assurent à la France la première place de sa poule, un nul et une victoire lors de ses deux derniers matches pourraient tout de même suffire... en fonction des résultats de la Suède face au Luxembourg et aux Pays-Bas. À noter qu'un revers contre la Bulgarie et une victoire contre la Biélorussie, combinée à une défaite de la Suède lors de l'une de ses deux ultimes rencontres, pourraient aussi envoyer les Tricolores à la Coupe du monde 2018.


La France va directement au Mondial :

- Samedi, si victoire contre la Bulgarie et défaite de la Suède.

- Mardi, si deux victoires (ou une victoire et un nul selon les résultats de la Suède)

   ou si une victoire et une défaite, combinées à une défaite de la Suède.

La France en barrages si...

Une défaite à Sofia, additionnée à une victoire ou un nul de la Suède face au Luxembourg, mettrait la France dans une position délicate. Les Suédois récupéreraient la première place en vertu d'une meilleure différence de buts (+11 contre +10) ou d'un meilleur nombre de points. Les Bleus seraient alors tributaires de leurs concurrents. Les Pays-Bas, actuels troisièmes, pourraient revenir à une unité en cas de succès sur la Biélorussie, la Bulgarie à deux points. 


Si Suédois et Néerlandais, qui s'affrontent lors du dernier match, se quittent dos à dos, l'équipe de France sera dans l'obligation de faire au moins un nul contre la Biélorussie pour entrevoir les barrages du Mondial. Si les Pays-Bas remportent leurs deux derniers matches, Hugo Lloris et ses coéquipiers devront l'emporter à tout prix pour garder la deuxième place, synonyme de barrages, étape cruciale par laquelle les troupes tricolores sont déjà passées en 2010 et 2014. 


La France passe par les barrages :

- Si une défaite et un nul, associés à une victoire de la Suède et un revers des Oranje.

- Deux conditions : si deux nuls, combinés à un succès des Suédois et deux victoires des Pays-Bas, et si les Français (+10) ont une meilleure différence de buts que les Néerlandais (+5).

La France éliminée si...

C'est l'hypothèse la plus improbable mais elle est crédible. Deux défaites, ou un revers et un nul, de l'équipe de France contre les Bulgares et les Biélorusses, associées à un succès de la Suède et deux des Pays-Bas, éjecteraient les hommes de "DD" des deux premières places. 


Avec deux nuls, la France serait aussi en danger si dans le même temps les Pays-Bas gagnent à deux reprises, contre la Biélorussie et la Suède. Il faudrait alors regarder du côté du "goal average". Si leur différence de buts est moins bonne, alors les Bleus resteront à quai.


La France se fait éliminer :

- Si deux défaites combinées à une victoire de la Suède et deux succès des Pays-Bas.

- Si une défaite et un nul associés à une victoire de la Suède et deux des Oranje.

- Deux conditions : si deux nuls, combinés à un succès des Suédois et deux victoires des Pays-Bas, et si les Français (+10) ont une moins bonne différence de buts que les Néerlandais (+5).

Plus d'articles

Sur le même sujet