Real Madrid-PSG (1-0) – Blaise Matuidi : "C'était peut-être notre meilleur match de la saison"

Real Madrid-PSG (1-0) – Blaise Matuidi : "C'était peut-être notre meilleur match de la saison"

DirectLCI
INTERVIEW - Encore dans l'adrénaline du match, perdu (1-0) quelques minutes auparavant contre le Real Madrid sur la pelouse du Santiago-Bernabeu, Blaise Matuidi a fait mieux que donner le change aux médias présents. Analyse pointue d'une défaite qui, selon lui, n'hypothèque en rien les chances du PSG d'aller loin en Ligue des champions.

Comment peut-on perdre un match pareil ?
(il sourit) C'est une bonne question... On peut se la poser. On est vraiment très déçus du résultat mais on peut quand même être fiers de notre performance. C'est assez étrange parce que, dans le contenu, on fait l'un de nos meilleurs matchs, si ce n'est le meilleur, contre une grande équipe. C'est notre première défaite cette saison. Il y a beaucoup de frustration par rapport à ça. Et par rapport à notre manque de réussite. Il a manqué ce petit grain de chance qui aurait permis de faire la différence. Mais ce sont justement à ces détails que se jouent les grands matchs.

En conférence de presse de veille de match, vous évoquiez déjà un manque d'efficacité offensive...
C'est différent aujourd'hui. Au match aller, c'était l'avant-dernière passe qui nous avait fait défaut pour nous procurer des occasions. Ce (mardi soir), on s'en est créé beaucoup. On a été bien meilleurs dans l'animation offensive. Là, c'est autre chose. On aurait dû être un peu plus tueurs. Mais on touche quand même deux fois les montants.

N'est-ce pas ce qui vous manque à chaque fois, d'année en année, dans les grands rendez-vous ?
Encore une fois, les détails font la différence. Une nouvelle fois, à cause de détails, on n'obtient pas le résultat que l'on souhaitait. Sauf que cette fois, on peut voir du positif pour la suite dans cette défaite. C'est un match de poule. Bien sûr, on aurait aimé terminer premiers et ce ne sera pas le cas. Mais de toute façon, si on veut aller le plus loin possible, il faudra passer par de gros matchs. Ils arriveront peut-être plus vite que prévu. Mais on y est préparés.

Diriez-vous que le PSG a progressé sur ces gros matchs, vous qui les avez tous joué ces dernières années ?
(il lève les yeux et réfléchit de longues secondes) Franchement, je nous ai rarement vus mettre autant en difficulté une grande équipe comme le Real Madrid. Elle est là, aujourd'hui, la grande satisfaction. Le problème, c'est qu'on ne gagne pas. Et c'est le plus important...

Vous aussi, vous avez raté une belle occasion...
Ouais. C'est le pied droit (il est gaucher, ndlr). Je ne la prends pas très bien et... Peut-être qu'en début de saison, celle-là, je la mettais en pleine lucarne. Aujourd'hui, je ne sais pas, c'est peut-être la période que je traverse qui fait que je ne la prends pas bien. Ça va revenir. À moi de bosser pour être encore meilleur. Ce (mardi) soir, on a tous fait un très bon match. Et je mets aussi le gardien Kevin (Trapp) dans le lot. Quand on perd, on perd ensemble, je tiens à le signaler.

Ce but fait pourtant partie de ces fameux "détails" non ?
Ce but est bizarre parce que la frappe est contrée. On croit tous qu'elle va sortir sur le moment. Et Kevin, comme nous tous, ne voit pas arriver Nacho, qui lit bien le jeu. C'est un détail, oui. Mais on avait la place pour marquer nous, et on ne l'a pas fait. En tout cas, en réalisant encore de telles performances, il n'y a pas de raison pour qu'on ne gagne pas nos prochains matchs.

À LIRE AUSSI >> VIDÉO - Les intriguants apartés de Cristiano Ronaldo avec Blanc, Pérez et Al-Khelaïfi

Plus d'articles

Sur le même sujet