Real Madrid : sans le vouloir, Zinedine Zidane a contredit Cristiano Ronaldo

Real Madrid : sans le vouloir, Zinedine Zidane a contredit Cristiano Ronaldo

FOOTBALL - Au lendemain de la défaite à domicile contre l'Atlético dans le derby de la capitale espagnole, la crise couve au Real Madrid. Une réunion a eu lieu entre le président Florentino Perez et l'entraîneur Zinedine Zidane, dont l'analyse tranche avec celle de Cristiano Ronaldo.

Le changement, c'est maintenant ! Ce dimanche, le journal catalan Sport compare sur sa une le Real Madrid au Titanic, alors que pour Santiago Segurola, emblématique journaliste du quotidien madrilène Marca, le club merengue est "un bâtiment en flammes". Ni une, ni deux, le président Florentino Perez a, selon la radio Cadena COPE , convoqué une réunion avec son entraîneur Zinedine Zidane pour lui assurer qu'il pourra effectuer toutes les modifications qu'il voudra dans l'effectif l'été prochain. Dès la veille, dans les minutes qui ont suivi la très gênante défaite à domicile (0-1) contre les voisins (et concurrents directs pour le titre) de l'Atlético, le coach français avait lâché : "L'an prochain il faudra peut-être changer." Comme si l'actuelle saison était déjà terminée...

Elle bat pourtant encore son plein et Cristiano Ronaldo a jeté un steak dans la cage aux fauves en déclarant : "Si tous étaient à mon niveau, nous serions premiers." Il est d'ailleurs amusant de noter que, quand il a tenté de rétro-pédaler, le triple Ballon d'or a assuré qu'il parlait en fait de niveau "physique". Et dans ce cas, force est de constater que son entraîneur, interrogé quelques minutes auparavant à ce sujet précis, a dit... tout le contraire : "Ce n'est pas physique parce que nous avons travaillé autant que possible pendant trois semaines (en janvier). Ce n'est pas physique parce que mercredi l'Atlético a joué et malgré son peu de récupération, il faut voir son match. Aujourd'hui, c'était plus un problème mental. En fait, il nous a manqué un peu de tout." Vivement l'année prochaine, hein.

EN SAVOIR + >>  Après Real Madrid - Atlético, Cristiano Ronaldo tacle ses coéquipiers

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques