Real Madrid : un nouveau contrat astronomique avec Adidas

Real Madrid : un nouveau contrat astronomique avec Adidas

FINANCES - La presse espagnole annonce ce vendredi que le Real Madrid devraient avoir le maillot le plus cher de la planète football. En effet, les Merengue pourraient signer un nouvel accord avec Adidas pour 140 millions d’euros par an. Le tout pendant dix ans. Sacré affaire.

Pas étonnant que les maillots de football coûtent aussi cher. Vendue actuellement 125 euros l’unité, la tunique du Real Madrid pourrait encore voir son prix augmenter. En effet, alors que le club entraîné par Zinédine Zidane fait déjà partie des clubs les plus riches du monde, il pourrait devenir très prochainement celui qui dispose du contrat de sponsoring le plus élevé de la planète football. Le partenaire ? Adidas.

Le maillot de foot, ce produit de luxe

La marque aux trois bandes serait prête à verser près de 140 millions d’euros par ans au club Merengue, révèle ce vendredi le quotidien Marca. Le contrat entre les deux entités historiques porterait sur une décennie. Selon le journal espagnol , ce nouveau contrat serait dû à la répercussion mondiale sur la vente de maillots qu’a eue la victoire des Merengue en Ligue des champions en 2014. L’accord entre les deux entités devrait être signé avant la fin de la saison.

À LIRE AUSSI >>  Carlo Ancelotti complimente Zinédine Zidane

Cela représenterait un merveilleux coup pour la Maison Blanche car elle repasserait devant Manchester United, qui avait signé un contrat avec la marque allemande pour 98 millions d’euros par an pendant dix ans. Les Red Devils, qui battaient sous pavillon Nike, depuis 2002 avaient changé de sponsor cet été, passant chez le rival Adidas. Autre équipe sponsorisée par la marque aux trois bandes, le Bayern Munich qui dispose, lui, d’un contrat atteignant les 90 millions d’euros par année. Loin de ces trois géants financiers, le Paris Saint-Germain dispose d’un contrat de 23 millions d’euros par an avec Nike.

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques