REVIVEZ - Angleterre-France : les Bleus n'y étaient pas (0-2)

REVIVEZ - Angleterre-France : les Bleus n'y étaient pas (0-2)

FOOTBALL - Quasiment inoffensive pendant une heure, l'équipe de France s'est inclinée 2 à 0 en Angleterre face à une équipe plus dangereuse et logiquement récompensée. Mais le match aura surtout été marqué par un contexte pesant pour les Français et une Marseillaise magnifique avant le coup d'envoi.

SCORE : Angleterre-France, 2-0 

C'était plus qu'un match de foot et en ça, la soirée a été réussie ce mardi à Wembley. Un stade bleu-blanc-rouge, un hommage superbe quand "La Marseillaise" a été chantée par plus de 80.000 personnes, une minute de silence plus forte encore. Les Britanniques voulaient marquer leur soutien au peuple français, blessé par les attentats meurtriers survenus vendredi à Paris. Ils l'ont fait et de belle manière, face à des Tricolores très dignes, à l'image de Lassana Diarra, qui a pourtant perdu une cousine lors des attaques terroristes.

Les Français trop timides

C'était donc plus que du football, et heureusement. Car sur la pelouse londonienne, impeccable, les Français n'ont pas montré grand-chose. L'attaque, remaniée (Ben Arfa-Gignac-Martial d'entrée), a été très peu en vue, même si les deux ailiers ont tenté. Pendant une heure, les Bleus ont subi, et encaissé deux buts : une frappe merveilleuse d'Alli en pleine lucarne juste avant la pause (39e), une reprise de volée de Rooney juste après (48e).

Par la suite, les hommes de Didier Deschamps ont davantage osé quand le sélectionneur a lancé plusieurs remplaçants (Coman, Pogba, Giroud). Trop tard. La belle série française s'arrête donc à cinq victoires de suite. Ce qui n'a pas empêché les joueurs, accompagnés de leur sélectionneur, de s'offrir un tour d'honneur à Wembley. Il est des soirs où le résultat importe guère. Il est des fois où l'émotion dépasse le cadre du ballon rond.

A LIRE AUSSI >> VIDÉO - La superbe "Marseillaise" chantée à Wembley

Live Blog Angleterre - France
 

Si vous ne voyez pas le live s'afficher correctement, cliquez ici

À LIRE AUSSI
>>  Frank Lebœuf : "Les Bleus ne doivent pas culpabiliser de jouer au foot"
>> EN DIRECT - Les dernières évolutions de l'enquête sur les attentats 

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques