Sextape de Valbuena : si Benzema est reconnu coupable, le Real pourrait lui montrer la porte

Sextape de Valbuena : si Benzema est reconnu coupable, le Real pourrait lui montrer la porte

DirectLCI
SANCTION - Les derniers éléments d'écoutes publiés dans la presse semble montrer que l'attaquant français a joué un rôle bien plus important qu'il ne voulait l'admettre dans l'affaire du chantage à la sextape. Et selon la presse espagnole, si Karim Benzema était reconnu coupable, il pourrait être poussé vers la sortie par son club.

Une colère noire. C'est en ces termes que AS décrit la mise au point récemment effectuée par le président du Real Madrid, Fiorentino Pérez, au sujet de Karim Benzema. Car si dès les premiers jours du scandale du chantage à la sextape contre Mathieu Valbuena, le dirigeant merengue avait publiquement assuré son joueur de sa confiance "concernant son comportement et sa totale innocence", les dernières révélations dans l'affaire semblent avoir quelque peu refroidi Pérez.

Le temps judiciaire n'est pas celui du football...

Ainsi, selon AS, le président du Real aurait fait savoir à ses proches qu'en cas de condamnation de Benzema pour "complicité et tentative de chantage" et "participation à une association de malfaiteurs", il lui ferait quitter le club... Le quotidien espagnol expliquant même qu'une sortie dès le mercato d'hiver serait envisagée, même s'il y a peu de chance de voir le temps judiciaire épouser celui du football... Reste qu'à l'heure où Fiorentino Pérez, pour saluer le départ à la retraite de Raul, a expliqué que l'ancien buteur symbolisait "les valeurs et les principes essentiels dans le code sacré du Real Madrid", il doit certainement croiser les doigts pour que Benzema n'ait pas trahi cette philosophie. 

À LIRE AUSSI
>> VIDÉO - Raul raccroche les crampons à 38 ans
>> EN DIRECT - Les dernières évolutions de l'enquête sur les attentats 

Plus d'articles

Sur le même sujet